« Quelque chose ne tournait pas rond »

Le début du mois de Mai est l’occasion de tirer un premier bilan pour la jeune équipe Gaban Motorsport. Dix jours après, le Rallye de Wallonie continue d’avoir un goût amer pour l’ensemble de l’équipe constituée autour de l’ancien champion du monde Gr.N. L’abandon enregistré en terre namuroise ne doit pourtant pas effacer plusieurs aspects positifs pour l’équipe, prête à aller de l’avant pour la seconde partie de la saison.

Définitivement stoppé après avoir arraché une roue dans la première spéciale du dimanche matin, Pascal Gaban avait logiquement de quoi être déçu au terme du Rallye de Wallonie. Lui qui caracolait jusque-là en tête de la catégorie GT depuis le départ de l’épreuve, vendredi soir sur la Citadelle de Namur : « Dans la spéciale de Malonne, la voiture a subitement tiré à gauche 50 mètres après un quitter droite étroit. Nous avons heurté des blocs en béton qui se cachaient dans l’herbe à l’extérieur avec, pour conséquence, d’arracher la roue avant gauche.» Un écart de trajectoire que le pilote de la Porsche 997 GT3 n’explique toujours pas : « Depuis les 3 dernières spéciales de la veille, et comme l’attestent d’ailleurs mes moins bons temps, la voiture avait un comportement inapproprié. Nous pensions avoir solutionné la chose à l’assistance samedi soir mais, dès les premiers mètres de la spéciale, j’ai compris que cela n’allait pas mieux. Nous étions prudents et peu rapides et, malgré tout, l’accident est arrivé. »

Une déception cruelle qui ne doit cependant pas faire oublier un début de course d’excellente facture pour le duo Gaban/Delmelle. « Avec 22 bolides de la catégorie R5 et des conditions météorologiques souvent humides qui ne facilitaient pas les choses pour la Porsche, nous avons souvent signé des chronos dans le top 15. Je mets notamment un exergue un 8ème chrono général dans la courte spéciale de Wartet à moins d’une seconde au kilomètre du scratch. Nous étions largement en tête du quintet de GT au départ. Cet abandon est donc d’autant plus rageant que je reste convaincu que je n’ai rien à me reprocher. »

Une vision partagée par Jean-Pierre Delmelle, le copilote : « Un bon résultat à Namur nous aurait incité à prendre part à l’East Belgian Rally ce qui ne sera pas possible au vu des frais occasionnés sur l’auto. Sauf contre ordre, c’est donc au Rallye du Condroz, début Novembre, que nous effectuerons notre dernière course de l’année. », confiait-il, logiquement déçu.

D’ici là, l’équipe aura l’occasion de remettre à neuf la Porsche 997 GT3 et de tirer profit des 3 rallyes disputés à son volant par le boss pour y apporter quelques améliorations. Un bolide qui, comme prévu, sera donc disponible à la location dès le second semestre de cette année. En parallèle, les activités sur circuit se poursuivront pour Gaban Motorsport puisque, dans le cadre de la C1 Racing Cup, la prochaine course est programmée les 22 et 23 juin pour le Trophée d’Alsace disputée sur l’anneau du Rhin. Pour l’occasion Andy Gaban fera équipe avec Olivier Palmaers, issu du karting.

(photos: Quentin Carpentier et Jérôme Fiasse)