Au Salon de Genève, Hyundai proposera déjà une nouvelle variante de son récent SUV compact Kona. Aux versions classiques mues par des blocs « thermiques » (essence et diesel), ce modèle passera en effet à l’électrification. (Marc LACROIX)

 

Spécificité esthétique : Calandre fermée distinctive des modèles électriques (comme l’Ioniq).

 

Motorisations 1/ Performances : 135 ch / 395 Nm de couple ; batterie de 39,2 kWh ; 300 km d’autonomie théorique ; 0-100 km/h en 9″3 ; 167 km/h en pointe

 

Motorisations 2/ Performances : 204 ch / 395 Nm de couple ; batterie de 64 kWh ; 470 km d’autonomie théorique ; 0-100 km/h en 7″6 ; 167 km/h en pointe

 

Charge : 6h10 et 9h40 sur prise standard (respectivement pour moteurs 1 et 2) et seulement 54′ pour 80% de recharge (borne 100 kW de débit) dans les 2 cas.