Gilles Smits aura vécu un printemps particulièrement chargé. En première ligne dans le combat face au Covid-19, le Wavrien et ses proches ont travaillé sans relâche au sein de l’entreprise pharmaceutique familiale au cours des trois derniers mois afin de répondre aux besoins de la population. Avec la reprise annoncée des courses automobiles pour la fin de l’été, il est désormais temps pour Gilles d’officialiser le nouveau défi qu’il relèvera en 2020. « Je disputerai le nouveau Porsche Sprint Challenge Benelux », confirme-t-il. « L’idée m’est venue en cours d’année dernière. En plus de rempiler en European VW Fun Cup chez DRM Motorsport, je souhaitais compléter mon programme sportif en prenant part à une série me permettant de courir sur une voiture plus puissante, dans un cadre professionnel et prestigieux. Le Porsche Sprint Challenge répond à tous ces critères et me permet de découvrir l’univers Porsche dans un contexte plus serein que si j’avais directement débuté en Carrera Cup »

Gilles découvrira ainsi un morceau de légende de l’histoire de l’automobile en pilotant une Porsche 911 (991) GT3 Cup GenII. Le coup de foudre s’est immédiatement produit entre l’ancien kartman et la belle de Zuffenhausen. « Quand on prend le volant d’une GT3 Cup pour la première fois, on a directement la banane ! », sourit-il. « C’est une voiture qui est tout sauf aseptisée. On sent qu’elle vit quand on la cravache. Avec son train arrière très vif, elle me rappelle le pilotage du karting 2-temps que j’ai pratiqué pendant de nombreuses années. Et puis, il y a ce 6 cylindres à plat de 485 chevaux à la sonorité mythique… »

Pour ses débuts au sein d’un championnat reconnu par Porsche, il pourra compter sur l’expertise d’une écurie connaissant parfaitement la 911 : SpeedLover. La formation basée à Mol s’est illustrée dans les différents championnats Porsche mais aussi en Belcar, en Supercar Challenge et en 24H Series, non sans plusieurs victoires de classe aux Total 24 Hours of Spa. Porschiste devant l’Éternel, André Van Hoof a directement été séduit par sa nouvelle recrue. « Gilles m’a étonné lors des tests que nous avons fait à Spa-Francorchamps », explique le patron de SpeedLover. « Sur une piste encore sale, il a tourné en-dessous de 2’25, ce qui est excellent pour quelqu’un qui découvrait la 911. Mais surtout, il n’a fait aucune erreur et le courant est très vite passé avec le staff de l’équipe. Je suis certain qu’il peut faire de belles choses en Sprint Challenge »

Avant l’éclatement de la pandémie, Gilles partait sur un programme partiel dans le championnat. En disputant les manches de Zolder, Zandvoort et Spa-Francorchamps, le pharmacien le plus rapide du Royaume a ainsi choisi de considérer 2020 comme une séance d’essai grandeur nature. « Je suis avant tout là pour prendre mes marques dans la perspective de viser ouvertement les avant-postes en 2021. Cela dit, j’ai la ferme intention de ne pas faire de la figuration et de ramener quelques trophées à la maison. Avec SpeedLover, je suis entre de bonnes mains pour faire quelque chose de bien. Je remercie encore chaudement André pour sa confiance. »

Source: Com