Prema Racing a dominé la 8e manche à Francorchamps

Pierre Gasly a repris la tête du championnat. (photo G. De Coster)

Pierre Gasly a repris la tête du championnat. (photo G. De Coster)

Après le Grand Prix d’Allemagne, Pierre Gasly était parti en vacances vexé, avec un déclassement en travers de la gorge. Celui qui l’avait vu perdre d’une troisième place en course longue, les quinze points qui vont avec et le leadership au championnat. Mais ce week-end à Spa-Francorchamps, lors de la huitième manche des GP2 series, le Français a retrouvé le sourire.

Pierre Gasly en route vers la victoire dans la course de samedi.

Pierre Gasly en route vers la victoire dans la course de samedi.

Pour quelques centièmes, il avait certes laissé la pole-position de la course longue à son coéquipier de chez Prema Racing, Antonio Giovinazzi. Mais dès le départ, Gasly débordait l’Italien pour virer en… seconde position. En cause, Gustav Malja qui effectuait un départ parfait de la deuxième ligne. L’obstacle suédois ne résistait cependant qu’un petit tour à la cadence de la monoplace italienne. Gasly prenait la tête et filait devant jusqu’à son arrêt pour passer en pneus durs. Là encore, il perdait une place, au profit de King, mais là encore l’obstacle britannique ne résistait que l’espace d’une boucle. Une fois virtuellement devant, le Français de chez Red Bull menait grand train tout en préservant ses gommes, se protégeant d’une éventuelle attaque du duo King-Nato qui roulaient à quelques encablures. Et quand les pilotes qui le précédaient changeaient à leur tour leurs gommes, Gasly retrouvait logiquement la tête pour ne plus la quitter.

Jordan King a pris la 2ème place samedi. (Photo Sam Bloxham)

Jordan King a pris la 2ème place samedi.
(Photo Sam Bloxham)

Derrière, pendant que King et Lynn complétaient le podium, ses rivaux au championnat marquaient le coup. Giovinazzi d’abord qui, après son départ raté, échouait en 6ème position; et surtout Sirotkin qui, après des qualifications manquées, naviguait tant bien que mal dans le peloton. Longtemps hors des points, le Russe arrachait in extremis la 9ème place et deux petits points seulement.

Antonio Giovinazzi (au centre) et Gustav Malja (à droite) ont pris les devants dès le départ de la course dominicale. (photo G. De Coster)

Antonio Giovinazzi (au centre) et Gustav Malja (à droite) ont pris les devants dès le départ de la course dominicale. (photo G. De Coster)

Fort de 23 points d’avance au championnat, Gasly abordait la course sprint sans pression. Mais pendant que Malja prenait le commandement devant Giovinazzi, le Français prenait un départ prudent. Il était 10ème après le passage des Combes, dans lequel il avait même perdu un flap supérieur de son aileron avant. La monoplace du Français n’en paraissait pas altérée pour autant. Pour preuve, il doublait Sirotkin et Rowland pour s’installer à la 8ème place. Lynn succombait quelques tours plus tard. Après avoir patienté dans les roues de King, Gasly profitait d’une monoplace supérieure pour attaquer en fin de course. King d’abord, puis Markelov et Marciello s’inclinaient face au pilote Red Bull qui prenait ainsi une superbe 4ème place. Devant ne restaient que Ghiotto (3ème), Malja (2ème) et Giovinazzi, qui avait rapidement débordé le Suédois. La preuve de la vélocité des Dallara du Prema Racing ce week-end dans les Ardennes.

Prochaines courses à Monza dans une semaine. (René-Jean Labrique)

Le podium de la 2ème course de ce dimanche: Antonio Giovinazzi vainqueur devant Gustav Malja et Luca Ghiotto. (photo G. De Coster)

Le podium de la 2ème course de ce dimanche: Antonio Giovinazzi vainqueur devant Gustav Malja et Luca Ghiotto. (photo G. De Coster)

Résultats
Course 1: 1. Gasly (Prema Racing); 2. King (Racing Engineering); 3. Lynn (DAMS); 4. Marciello (Russian Time); 5. Markelov (Russian Time); 6. Giovinazzi (Prema Racing)…
Course 2: 1. Giovinazzi (Prema Racing); 2. Malja (Rapax); 3. Ghiotto (Trident); 4. Gasly (Prema Racing); Marciello (Russian Time); 6. Lynn (DAMS)…

Championnat
1. Gasly (Prema Racing) 146
2. Giovinazzi (Prema Racing) 129
3. Marciello (Russian Time) 120
4. Sirotkin (ART GP) 115
5. Rowland (MP Motosport) 101