Une partie diurne basée à Bomal, puis du grand sport vers Ferrières

Annoncée d’abord sous le nom de Coupe Ardennaise, comme résultat de la fusion du Trèfle Ardennais et du Marathon des Ardennes, la finale du Challenge des Trois Provinces s’appellera ‘Coupe des 3 Provinces’. Et elle est programmée le samedi 24 novembre prochain, soit dans deux petites semaines.

« J’ai rebaptisé l’épreuve pour coller au mieux à la réalité du terrain, sans compter que cela me laisse une plus grande « liberté » au niveau des régions traversées, » explique Cédric Pirotte, organisateur insatiable qui parvient à mettre sur pied un challenge à lui seul.

« La plaque tournante de cette finale sera Bomal-sur-Ourthe, petite bourgade idéalement située aux portes des Ardennes, qui resteront toujours au programme de la journée, avec un aller-retour jusque Manhay où la Taverne Le Relais portera décidément bien son nom, » ajoute Cédric. « Pour ce qui est de la soirée (réservée aux Initiés et éventuellement à ceux qui doivent se contenter de cet exercice en dehors des heures de travail, NdlR), le format de trèfle, entre Bomal et Ferrières, rappellera l’épreuve organisée autrefois sur base uniquement de diverses lectures de cartes. »

Cédric étant désireux de conserver le format qui a fait le succès de la formule de l’ancien ‘Liège-Bastogne-Liège’, devenu ensuite ‘Marathon des Ardennes’, les vérifications administratives se dérouleront dès l’avant-midi au Café Carré.

Baptiste Gengoux va-t-il devoir se contenter de la 2ème place dans le Challenge des 3 Provinces comme dans le Delta? (Photo 3R)

Dès 12h30, la première section de 115 km emmènera les concurrents sur les hauteurs ardennaises (Baraque de Fraiture) par le côté Amblève avant une section de 50 km, entièrement à la carte tracée, réservée aux concurrents des catégories ‘Classic’ et ‘Marathon’.

Pendant ce temps, la catégorie Touring, qui sera partie derrière ces concurrents selon un rythme plus typé « balade », profitera plus longuement de la pause organisée à Manhay et commencera en premier la 3ème section de 110 km afin que tout le monde rentre à Bomal (Café Carré) pour 19h00, heure de l’apéro! Suivront le repas du soir et la proclamation des résultats du Challenge.

Sur le coup de 21h, les choses plus sérieuses commenceront pour les équipages inscrits en ‘Marathon’, qui s’en iront disputer 2 sections totalisant 130 km à la carte, avec pause intermédiaire et arrivée au Café des Sports à Ferrières.

Grande particularité de cette soirée unique, les autres participants du Challenge des 3 Provinces sont invités à s’essayer à cette boucle nocturne. Ils recevront alors 10 points de Bonus pour le Challenge 2019!

En résumé:
– pour la catégorie Touring, parcours en 2 boucles entièrement asphalte totalisant 225 km en fléchés orientés ou droits et notes littéraires; formule idéale pour apprendre à son rythme et sans aucune prise de tête; une ERV à calculer par boucle comme départage;
– pour la catégorie Classic, parcours identique suivant un road-book en fléchés orientés, droits ou complexes et notes littéraires, agrémenté de quelques schémas complexes et petites arêtes de poisson simples + 1 boucle de 50 km entièrement à la carte tracée (sans boucle fermée), comprenant quelques beaux chemins de terre roulants! Une ERV à calculer par boucle comme départage;
– la catégorie Marathon se déclinera, en journée, à l’identique de la catégorie Classic et proposera, en soirée, 2 sections supplémentaires totalisant 135 km.

Notons qu’une remise exceptionnelle est offerte à tous les participants actuellement classés au Challenge des 3 Provinces (où il faut un minimum de 3 participations pour être classé). La clôture des engagements est par ailleurs fixée au 20/11 et le nombre de voitures sera limité à 30, pour des raisons logistiques. Il ne reste donc plus qu’une dizaine de places disponibles.

Thierry Vignaux et Pierre-Edouard Paris semblent bien partis pour remporter le Challenge des 3 Provinces. (photo J-P. Nizet)

Côté enjeu, la lutte pour la victoire finale ne concerne plus que 4 concurrents, s’alignant dans 3 catégories différentes. Révélation de l’année, le duo composé de Thierry Vignaux et Pierre-Edouard Paris (qui roule en Classic) tient la corde et semble bien parti pour l’emporter. Baptiste Gengoux, 3e (et 1er Expert), n’est qu’à 17 points mais, comme les trois autres, il totalise déjà le maximum de 5 résultats retenus et doit améliorer un score de 50 alors que Vignaux-Paris doivent faire mieux que 45. Sa contre-performance au Hill Climb Revival et son absence aux Routes de la Bière semblent devoir coûter cher à Baptiste, qui a déjà dû se contenter de la 2ème place derrière les Sluysmans dans le Challenge Delta.

Quant à Yves Doha, ses dernières chances de succès final ne sont que mathématiques puisque, même en ne devant améliorer qu’un score de 18 points, il faudrait que les leaders ne marquent quasiment pas de points pour qu’il puisse les dépasser.

Derrière, la lutte reste très ouverte car de nombreux concurrents ne comptabilisent que 4 résultats et peuvent donc encore scorer pleinement. Verdict le 24 novembre à Bomal avant une finale nocturne disputée donc pour l’honneur d’un soir. (B. Verstraete)

Victorieuse du classement féminin avec Aurore Dupont aux Routes de la Bière, Natacha Roland est aussi la 1ère Dame classée au Challenge des 3 Provinces. (photo C. Pirotte)

Classement final Routes de la Bière

1. Peeters Alexandre – Melin Fabian Mazda MX5 – 1993 96
2. Sluysmans Cédric – Sluysmans Andy Opel Corsa GSi – 1988 99
3. Verstraete Bernard – Verstraete Arnaud Toyota Corolla GT – 1980 132
4. Vignaux Thierry – Paris Pierre-Edouard Peugeot 208 VTi – 2015 194
5. Van den Eynde Christian – Lambert Didier VW-Porsche 914/4 – 1973 200
6. Bourguignon Alain – Laffut Adeline Chevrolet Camaro – 2017 212
7. Doha Yves – Warzée Benoît Mercedes C63 AMG – 2014 214
8. Pagani Denis – Verscheure Vanessa Peugeot 208 GTi – 2015 251
9. Bolette Francis – Bolette Cédric APAL Buggy – 1967 258
10. Vandevorst Robert – Vandevorst Pascale Ford Fiesta XR3i – 1993 284
11. Van Campenhout Pierrick & Françoise MG B – 1974 288
12. Vilour Xavier – Vilour Gaultier MG B GT V8 – 1974 344
13. Roland Natacha – Dupont Aurore Audi TT – 2002 (1es Dames) 403
14. Louis Benoît – Louis Benjamin Austin Mini – 1986 672
15. Vanhoudenhove J-Noël – Havet Nathalie Ford Focus RS – 2018 785
16. Borsu Bernard – Jeminne Catherine VW Golf VII – 2015 798
17. Deschamps Claudy – Deschamps Caroline BMW 2002 – 1973 832
18. Demaertelaere Serge – Mavroleon Elias Citroen Cygnus – 1982 872
19. Guilmain Victor – Luymoeyen Annie Porsche 924 S – 1987 1016
20. Fontaine Marc – Fontaine Stefen Toyota Celica ST – 1978 (Déc) 1028
21. Serwy Michaël – Snaps Emilie Citroën 2 CV – 1987 2041
22. Doneux Michel – Woygnet Marina Audi 80 – 1990 (Déc) 2145
23. Pitz Jean-Marc – Roch Sébastien Opel Kadett GT/E – 1978 3918
24. Delval Alain – Streel Muriel Fiat 124 Spider – 1981 (Déc) 3964
25. Poulain François – Poulain Antoine Peugeot 205 GTi – 1989 4842

Au Challenge des 3 Provinces
1. Thierry Vignaux – Pierre-Edouard Paris 476
3. Baptiste Gengoux 459
4. Yves Doha 413
5. Andy & Cédric Sluysmans 387
7. Alexandre Peeters 386
8. Thomas Collard 359
9. Julien Libioul 351
10. Robert Vandevorst 329
11. Geoffrey Bougard 321
12. Cédric Bolette 305
13. Christian Gritten & Didier Rowart 275
15. Christian Vanden Eynde 272
16. Natacha Roland 266
17. Fabian Melin 264
18. Daniel Reuter 261
18. Benoît Warzée 261
20. Benoît & Benjamin Louis 254…