Stéphane Lémeret a vécu un véritable ascenseur émotionnel à Imola. Le pilote-journaliste a vécu un samedi cauchemardesque avant de connaître un dimanche d’un bien meilleur tonneau…

Course 1 : abandon pour Stouf, Potty 9ème

Quelle désillusion pour Stéphane Lémeret ! Le pilote-journaliste et son équipier français Gaël Castelli s’apprêtaient à offrir une 2ème place à la Toyota Supra GT4 pour ses débuts en compétition à Imola. Mais tout s’est écroulé à l’entame du dernier tour quand Castelli s’immobilisait à la sortie de Rivazza, pour ce qui est vraisemblablement une panne d’essence. Wim Spinoy ayant également dû renoncer suite à une crevaison ayant frappé son équipier Kay van Berlo, Antoine Potty, épaulé par Timothé Buret, sauvait les meubles belges avec une 9ème place alors qu’il partait bon dernier. Victoire de la BMW M4 de Piana-Schouten devant l’Aston Martin de Haas Clot-Nouet et la BMW M4 de Gedik-Bolukbasi.

Course 2 : médaille d’argent pour Lémeret

Après la désillusion de la veille où sa Toyota Supra était tombée en panne d’essence suite à une erreur de calcul, Stéphane Lémeret et son équipier français Gaël Castelli ont remis les pendules à l’heure. Le pilote-journaliste a achevé la 2ème course d’European GT4 à Imola à une belle 2ème place. La Supra #8 est toutefois sous investigation pour vitesse excessive sous FCY. Troisième place en Pro-Am pour Wim Spinoy (Mercedes SRT). Antoine Potty (Toyota CMR) n’a pas pu prendre le départ suite à un problème mécanique. Comme la veille, la victoire est revenue à la BMW M4 de Schouten-Piana