Pour sa deuxième étape de la saison, la GT4 European Series Southern Cup, mieux connue sous son nom de Championnat de France FFSA GT, avait rendez-vous dans le sud-ouest de l’Hexagone, sur le mythique circuit urbain de Pau. À l’ombre des rues étroites de la cité béarnaise, pas moins de 31 voitures répondant à la réglementation GT4 allaient en découdre à l’occasion des deux courses au programme du week-end !
À bord de l’Aston Martin Vantage du Street-Art Racing qu’il partage avec Arno Santamato, Eric Cayrolle avait à cœur de s’illustrer à domicile. Il y parvenait d’ailleurs particulièrement bien pendant la première séance qualificative, puisque le régional de l’étape hissait la belle Anglaise au sixième rang sur la grille de départ de la Course 1 !
Disputée en semi-nocturne samedi soir et devant des milliers de spectateurs, cette première joute de soixante minutes voyait Eric se jouer des nombreux incidents ayant émaillé le premier tour, puis se maintenir dans le groupe de tête durant la première partie de la course. Hélas, après avoir relayé son équipier durant le pit-stop obligatoire, Arno Santamato quittait la voie des stands trop tôt. Reparti en tête du classement, le pilote de l’Aston Martin Vantage #117 écopait donc d’un « Stop & go » de vingt secondes pour ne pas avoir respecté la durée minimale d’un changement de pilote. De quoi faire dégringoler l’équipage au quatorzième rang final…
Dimanche, Arno Santamato s’élançait de la septième ligne de la grille de départ de la seconde course suite à une séance qualificative compliquée. Le Français savait que sa tâche serait ardue, mais elle se limitait à quatre tours seulement. Alerté par un témoin moteur, le pilote rentrait intelligemment au box, mais c’en était terminé pour le week-end de la Vantage du Street-Art Racing au pied des Pyrénées.
Malgré un résultat d’ensemble pas représentatif des performances pures de son équipage, Damien Hellebuyck veut relativiser : « Motivé comme jamais par sa course à domicile, Eric Cayrolle a montré que l’Aston Martin avait son mot à dire dans le peloton ce week-end », explique le Team-manager de l’équipe basée à Lodelinsart. « Malheureusement, l’erreur au pit-stop samedi soir, puis les problèmes rencontrés ce dimanche ne nous ont pas permis de confirmer cela en course. Mais nous attendons avec impatience la prochaine épreuve, à Dijon, un tracé rapide et vallonné qui devrait mettre en valeur les qualités de notre Aston Martin Vantage. »
Pour Street-Art Racing, la prochaine course du Championnat de France FFSA GT en Bourgogne, les 1er et 2 juillet, aura donc un goût de revanche. Entre-temps, la structure de Lodelinsart aura aussi retrouvé la compétition « Nord » du GT4, puisqu’elle sera de la partie sur le Red Bull Ring le week-end des 10 et 11 juin prochains. En Autriche, le Français Jérôme Demay et le Belge Denis Dupont disputeront en effet la troisième manche de la GT4 European Series Northern Cup.