Ils trépignent d’impatience ! Depuis des mois, ils attendent de pouvoir se retrouver sur un circuit, de pouvoir se lancer à la recherche de la trajectoire idéale et du réglage parfait. Pour la compétition pure et dure, les concurrents du Championnat de France FFSA GT devront encore patienter jusqu’au week-end des 21 et 23 août. C’est alors que la saison 2020 prendra enfin son envol sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro. En attendant, les journées d’essais programmées ces mardi et mercredi sur le célèbre tracé gersois annonceront la reprise du sport automobile dans l’Hexagone.

Si toutes les mesures de sécurité et les gestes barrières seront d’application, ces deux jours à Nogaro auront tout de même un air de rentrée de classes pour les équipes et les pilotes disputant la compétition phare du Championnat de France FFSA des Circuits. Une trentaine d’engagés sont en effet attendus sur les 3636 mètres d’un circuit combinant à la fois des portions très techniques et une longue ligne droite d’un kilomètre de long.

Comme lors de chaque rentrée des classes, les nouveaux seront particulièrement observés. Dans ce cas-ci, ils ont principalement des origines asiatiques ou britanniques. Très attendues, les toutes nouvelles Toyota Supra GT4 de l’équipe CMR ne manqueront pas de faire tourner les têtes. Si la formation dirigée par Charly Bourachot a déjà effectué plusieurs séances de roulage en privé, cette première apparition publique – avec notamment Aurélien Panis et Julien Piguet derrière le volant – ne manquera pas d’intérêt.

L’autre nouveauté majeure s’appelle bien sûr Aston Martin Vantage GT4. Grâce à la formation AGS Events, qui a remporté les titres de champions de France FFSA GT Pilotes et Équipe en AM l’an dernier, la belle anglaise disputera sa première saison complète cette année. Et avec quatre voitures engagées pour ces journées d’essais, les ambitions sont clairement affichées ! Nicolas Gomar et Julien Lambert, les deux champions AM en titre, seront cette fois séparés en étant chacun associés à l’un des Champions de France FFSA GT 2017. Julien fera ainsi équipe avec Gilles Vannelet pendant que Nicolas pourra compter sur le renfort de Mike Parisy.

Si CMR et AGS Events seront dans une phase de découverte, d’autres misent sur la stabilité. Doubles Champions de France en titre avec une Audi de l’équipe Saintéloc, Grégory Guilvert et Fabien Michal viseront la passe de trois. Avec cinq R8 LMS GT4 attendues et des pointures comme Adrien Tambay, Simon Gachet et les ex-Champions Anthony Beltoise (2011 et 2012) ou Eric Debard (2009), la formation de Sébastien Chetail entend bien défendre ses couronnes. Audi devrait aussi jouer les premiers rôles dans le Championnat AM avec le Full Motorsport où Pascal Huteau épaulera désormais Christophe Hamon.

Toujours fidèle à Mercedes-AMG, la formation AKKA-ASP pourra notamment compter sur l’ex-Champion de France FFSA GT (2013) Fabien Barthez et sur l’incontournable duo Jean-Luc Beaubelique-Jim Pla, les vice-champions 2018. La formation CD Sport entamera quant à elle une deuxième campagne avec la marque à l’étoile en doublant ses effectifs, deux Mercedes-AMG GT4 sont donc attendues cette semaine pour la structure championne Pro-Am chez les Pilotes en 2017.

Les couleurs d’Alpine seront défendues par quatre structures avec CMR (Nicolas Prost sera parmi les pilotes au volant cette semaine), Speed Car, Bodemer Auto et Mirage Racing. Dans l’équipe de Pascal Destembert, on joue la carte fidélité : Robert Consani et Benjamin Lariche disputeront leur quatrième saison sous les couleurs de Speed Car ! Quant au Mirage Racing, il permettra la reconstitution d’un duo – Philippe Giauque et Morgan Moulin-Traffort – ayant remporté trois victoires lors des saisons 2014 et 2015.

Habituée du championnat depuis la première saison du GT4, en 2017, la Ginetta G55 sera une fois de plus au rendez-vous avec un exemplaire pour ABM Grand Prix ainsi qu’un autre chez Speed Car.

L’équipe L’Espace Bienvenue sera a priori la seule à aligner une BMW M4 GT4 durant ces deux jours dans le Gers, proposant ainsi une septième marque différente sur la liste des engagés de ces journées d’essais. Mais avec l’ex-Champion d’Europe néerlandais Ricardo van der Ende et l’espoir belge Benjamin Lessennes, soit un équipage qui associe pointe de vitesse et homogénéité, la structure de la Charente-Maritime pourrait figurer parmi les bons élèves au terme de cette année. Pour cette reprise, les cours préparatoires de deux jours sont prévus de 9h à 12h et de 14h à 18h sur le Circuit Paul Armagnac. La patience est une vertu et, ces mardi et mercredi, elle sera enfin récompensée pour les concurrents du Championnat de France FFSA GT.