Déjà championne dans la Am Cup de la GT4 European Series en 2016 avec Jérôme Demay, l’équipe Street-Art Racing a décroché une deuxième couronne ce week-end. Après un week-end fait de hauts et de bas sur le Nürburgring, le jeune Luxembourgeois Clément Seyler et le Suisse Pascal Bachmann ont remporté la Am Cup au terme de cette campagne 2019.
« C’était l’objectif en début de week-end et nous l’avons atteint »,se réjouissait Albert Bloem, le Team Principal du Street-Art Racing dimanche. « Même si ce dernier rendez-vous nous a donné quelques sueurs froides, nous sommes fiers de remporter de nouveau cette Am Cup, trois ans après le titre de Jérôme Demay. »
Samedi, au terme de la première course, Clément Seyler et Pascal Bachmann avaient pourtant un goût de trop peu après leur deuxième place dans la catégorie. Un problème de surchauffe de leur Aston Martin Vantage GT4 dans des températures flirtant avec les 30°C les avait empêché de se battre pour la victoire. Mais les points marqués avec une deuxième place leur permettaient de faire un très grand pas vers la couronne.
« Rien que le fait d’être classé lors de la seconde course nous suffisait »,expliquait Clément, qui disputait sa première saison complète en sport automobile l’année de ses 20 ans. « Mais il y avait beaucoup de stress. Alors que je partais pourtant depuis la pole position dans ma catégorie, je me suis un tout petit peu déconcentré au début de course et j’ai commis une erreur. Heureusement, elle n’a pas porté à conséquence. Pascal a pu terminer la course et nous sommes finalement champions. Je suis très fier de ma première saison et très fier de porter les couleurs du Grand-Duché de Luxembourg sur des podiums internationaux. Merci à l’équipe et à tous ceux qui ont rendu cela possible ! »
À quelques pas, le plus expérimenté Pascal Bachmann était partagé dans ses émotions. « Quand l’équipe m’a dit en début d’année que le titre en Am Cup devait être notre objectif, je les ai pris pour des fous »,se marre le Suisse. « Mais on a vu au fil des courses que l’objectif n’était pas si utopique. Avec Clément, nous avons vraiment formé un très bon duo. L’ambiance était fantastique entre nous et nous nous sommes beaucoup entraidés. Alors, certes, nous sommes un peu déçus de terminer à la sixième place de la Am Cup ce dimanche, mais l’essentiel était le titre. Je suis donc très heureux du résultat de cette saison et je tiens à remercier l’équipe. J’espère pouvoir poursuivre l’aventure ensemble l’année prochaine. »
Si l’Aston Martin Vantage #17 a apporté la satisfaction espérée, la #007 engagée en Silver Cup pour le Français Julien Darras et le Belge Jamie Vandenbalck n’a pas connu la même réussite. Les 13eet 11eplaces dans la Silver Cup n’ont pas répondu aux attentes, des problèmes de surchauffe étant venus ralentir la progression de la belle anglaise.
« C’était la première saison de la nouvelle Aston Martin Vantage GT4 et nous avons parfois dû essuyer les plâtres », explique Damien Hellebuyck, le Team Manager. « En règle générale, nous avons rencontré trop de soucis techniques pour lesquels nous n’avions pas grand-chose à nous reprocher. Mais si on regarde le positif, on peut dire que l’équipe a beaucoup grandi dans l’adversité. Nos gars ont terriblement appris et progressé, ils se sont serrés les coudes quand c’était plus difficile, l’équipe a beaucoup mûri… Je suis fier d’eux et ce titre dans la Am Cup est une belle récompense. On va en profiter quelques jours, puis déjà penser à la saison 2020 et à l’orientation que l’on veut donner au Street-Art Racing l’an prochain. Mais vous n’avez pas fini d’entendre parler de nous ! »
Source: Com