La quatrième épreuve du GT World Challenge Europe, la deuxième de la Sprint Cup, n’a pas permis au Belgian Audi Club Team WRT de poursuivre sa moisson de succès à Magny-Cours. Moins performantes qu’à l’habitude lors des essais qualificatifs, les Audi R8 LMS GT3 de l’équipe belge se sont offert de belles remontées. Des courses solides et des pit-stops rapides ont été récompensés par un podium le samedi pour Dries Vanthoor et Charles Weerts. Les deux Belges en profitent pour conserver les rênes du championnat. 
Les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas toujours en sport automobile… Et c’est ce qui fait sa beauté ! Après ses deux victoires en trois courses lors de l’ouverture de la Sprint Cup à Misano, le Belgian Audi Club Team WRT n’a pas dominé le meeting de Magny-Cours de la même manière. Mais en terminant aux 3e et aux 4e places, Dries Vanthoor et Charles Weerts ont plus que limité les dégâts en vue de la bataille pour le titre.
« On marque des points et c’était ça le plus important », insiste Charles Weerts. « Évidemment, on espérait mieux. Mais il faut parfois se contenter de ce que l’on a. Vu les circonstances, ces 3e et 4e places sont déjà très importantes. »
Les essais qualificatifs ne se sont en effet pas déroulés au mieux pour les deux Belges. Sixièmes sur la grille de départ de la première course, ils parvenaient à grimper jusqu’à la 3e place le samedi lors d’une course de 60 minutes intégralement disputée en nocturne. Après une lutte intense avec Norbert Siedler et Fred Vervisch, Dries conservait de justesse cette 3e position tellement importante dans l’optique du championnat.
Dimanche matin, le pilote officiel Audi Sport ne réalisait pas le tour idéal lors des essais qualificatifs. Relégué à 233 millièmes de seconde de la pole position, il prenait place sur la… 9e position de la grille de départ ! « Nous sommes remontés jusqu’à la 4e place », raconte Dries. « On savait que faire mieux allait être difficile en partant d’aussi loin. Cela prouve à quel point la qualif est importante dans ce championnat. Et les écarts sont tellement infimes ! En ce qui me concerne, je n’étais pas parfaitement heureux de mon tour. Mais nous marquons malgré tout de gros points pour le championnat et nous restons en tête du classement provisoire. C’est le plus important et c’est bon pour le moral. La prochaine course sera disputée à Zandvoort, un circuit que nous connaissons bien, et je me réjouis d’y être. »
Sur la #31, Ryuichiro Tomita et Kelvin van der Linde ont fait preuve d’une belle régularité, eux aussi, avec les 5e et 6e places lors de deux courses très disputées.
« C’était super de découvrir une piste aussi célèbre que Magny-Cours », se réjouissait le Japonais. « Nous avions un bon rythme, mais nous avons aussi eu un peu de malchance parfois. Dans l’ensemble, nous avons marqué des points importants et j’espère que nous pourrons encore faire mieux à Zandvoort. »
Avec deux neuvièmes places, synonymes aussi d’une deuxième puis d’une troisième position dans la Silver Cup, les frères Jusuf et Hamza Owega ont complété le bon résultat d’ensemble du Belgian Audi Club Team WRT dans la Nièvre.
Un bilan dans tous les cas plutôt positif pour Vincent Vosse et ses hommes. « Franchement, même si nous n’avons pas gagné, on ne peut pas parler d’une mauvaise prestation non plus », estimait le Team Principal de l’équipe belge. « Nous n’étions certes pas les plus rapides, mais nos pilotes et l’équipe ont été intelligents en allant chercher des points importants sans commettre la moindre erreur. Et il faut encore une fois saluer les mécanos qui ont de nouveau fait de super pit-stops ! Bref, on a plus que limité les dégâts et je pense que nous pouvons nous montrer relativement satisfaits malgré tout. »
Dans deux semaines, c’est le Circuit de Zandvoort, modernisé pour accueillir le Grand Prix de Formule 1 des Pays-Bas, qui accueillera le peloton du GT World Challenge Europe pour ce qui constituera le troisième rendez-vous de la Sprint Cup. Et du côté du Belgian Audi Club Team WRT on espère bien briller sur la côte hollandaise.
Source: Com