Le GT World Challenge Europe a vécu un épilogue spectaculaire au Castellet ce week-end à l’occasion des 1000 Km du Circuit Paul Ricard. Et le Belgian Audi Club Team WRT a été un acteur majeur lors de cette course de 6 heures menée tambour battant avec une seule neutralisation et des écarts extrêmement réduits entre les meilleures équipes et les meilleurs pilotes de GT3 en Europe.
Excellent quatrième et le mieux placé des Audi sur la grille de départ de cette finale de l’Endurance Cup, Christopher Mies était envoyé en tête-à-queue dès le premier virage, retombant au 19e rang après un 360° complet. Mais l’Allemand menait l’Audi R8 LMS #32 à la limite durant les deux premières heures pour remonter dans le classement et céder le volant, à ses équipiers belges, Charles Weerts et Dries Vanthoor. Au bout de 6 heures de course, l’Audi aux couleurs de Skechers passait le drapeau à damier au 4e rang, à 14 secondes des vainqueurs. Dans son sprint final le voyant échouer à 5 secondes seulement du podium, Dries Vanthoor accrochait le meilleur tour en course.
Cette quatrième place permet au Belgian Audi Club Team WRT de remporter le classement des Teams dans le GT World Challenge Europe Overall, soit la compétition comprenant à la fois la Sprint Cup et l’Endurance Cup. Après avoir décroché les titres Teams et Pilotes (avec Dries Vanthoor et Charles Weerts) dans la Sprint Cup, le Belgian Audi Club Team WRT ajoute donc une troisième couronne à sa moisson 2020.
« En nous plaçant au quatrième rang sur la grille de départ, nous avions prouvé avoir un bon rythme dès les essais qualificatifs », explique Charles Weerts. « Nous avons fait une bonne course et, dans l’ensemble, nous pouvons être fiers de nous. Nous aurions pu nous battre pour le podium sans ce contact dans le premier virage – avec le tête-à-queue qui a suivi – voire même pour la couronne Overall du championnat des Pilotes. Mais bon, ce fut dans l’ensemble une belle dernière course et une belle saison. »
Il s’en est en effet fallu de peu pour voir Dries Vanthoor et Charles Weerts compléter leur titre en Sprint Cup avec celui du championnat Overall. « Tout le monde a vu le départ avec le contact dont Chris a été victime »,précise le pilote officiel Audi Sport Dries Vanthoor. « Mais il est remonté très vite, nous avions une super voiture et le rythme était là. J’ai tout donné dans mon relais pour aller chercher le podium, mais il m’a manqué quelques tours. »
Ayant quant à elle écopé d’une sévère pénalité de 10 secondes suite à un contact n’ayant généré aucun avantage, la #31 « Bio Circle » de Rolf Ineichen, Kelvin van der Linde et Mirko Bortolotti terminait à la 5eplace, confirmant la bonne forme de l’équipe belge.
Engagée en Silver Cup, la #33 de Benjamin Goethe, Stuart Hall et Rik Breukers a longuement visé le podium dans la catégorie, occupant même le deuxième rang. Mais le trio perdait un peu de temps en milieu de course, notamment lors d’une très brève averse. La troisième Audi R8 LMS « belge » se classait donc à la 19e place, la 4e des équipages de la Silver Cup.
« C’est super de décrocher un nouveau titre, le troisième en GT World Challenge Europe cette année et le 40ede notre histoire », sourit Vincent Vosse, le Team Principal. « Le championnat Overall des Teams est l’un des plus représentatifs car il récompense le travail réalisé par toute l’équipe durant toute la saison, tant en Sprint qu’en Endurance. Je suis fier du résultat, mais plus encore du travail extraordinaire de toute notre formation et de ses pilotes. Nous avons été très performants ici en devançant les autres équipes Audi lors d’une course sans aucun répit. C’est dommage qu’il y ait eu ces incidents durant les premiers tours – qui n’ont pas été sanctionnés – parce que nous aurions même pu faire mieux. Mais ça ne change pas mon point de vue. Clairement, nous payons en fin de saison les points que nous n’avons pas marqué à Spa, mais nous ne pouvons rien y changer. Je voudrais conclure en remerciant et en félicitant toutes les équipes de l’organisateur SRO pour leurs efforts cette année et pour avoir mené la saison 2020 à son terme dans les conditions extrêmement difficiles que l’on connait. »
Le Team WRT termine ainsi un véritable tour de force en ayant disputé pas moins de 25 épreuves en 17 week-ends seulement avec des courses en GT World Challenge Europe, en DTM, en ADAC GT Masters et dans l’Intercontinental GT Challenge. Mais connaissant Vincent Vosse et son entourage, pas certain que 2020 soit terminé !
Source: Com