Deux semaines après une magnifique victoire lors de la reprise de l’Endurance Cup à Imola, le Belgian Audi Club Team WRT s’apprête à débuter la Sprint Cup du GT World Challenge Europe sur le tracé de Misano. Pas moins de trois courses de 60 minutes sont au menu pour les trois Audi R8 LMS engagées pour Dries Vanthoor-Charles Weerts, Ryuichiro Tomita-Kelvin van der Linde et les frères Jusuf et Hamza Owega. 
Depuis la reprise de la saison européenne en GT, les week-ends de course se suivent à un rythme effréné pour le Belgian Audi Club Team WRT. Il y a deux semaines, les hommes de Vincent Vosse ont remporté la première épreuve du GT World Challenge Europe sur le circuit d’Imola. La semaine dernière, l’équipe belge s’est imposée dès sa première apparition en ADAC GT Masters grâce à son duo belge, composé de Dries Vanthoor et Charles Weerts. Et ce week-end, pour la troisième semaine consécutive, la formation basée à Baudour sera sur le pied de guerre à l’occasion de la deuxième épreuve du GT World Challenge Europe, la première de la Sprint Cup. Objectif ? Remporter une nouvelle victoire !
« Nous avons eu un très bon début de saison en Endurance Cup et en ADAC GT Masters », reconnait Vincent Vosse, le Team Principal. « Ce serait fantastique de poursuivre sur cette voie. Nous sommes dans une bonne dynamique et nous voulons gagner en Sprint Cup aussi. Misano nous a souvent souri dans le passé. C’est donc loin d’être impossible si nous restons bien concentrés. Ce sera un week-end difficile avec pas moins de trois courses au menu. Cela signifie que la moindre erreur ou le moindre incident risque de coûter cher… Par ailleurs, je me réjouis d’accueillir dans la famille WRT trois nouveaux pilotes avec les frères Jusuf et Hamza Owega d’un côté et Ryuichiro Tomita de l’autre. »
Les équipages engagés en Sprint Cup ne sont en effet pas ceux alignés lors des deux épreuves précédentes. À une exception près ! Comme en Endurance Cup et comme en ADAC GT Masters, le pilote officiel Audi Dries Vanthoor et le jeune espoir Charles Weerts se partageront la même Audi R8 LMS #32 aux couleurs de Skechers. Et on se souviendra que, avant leur succès sur le Lausitzring la semaine dernière, les deux Belges avaient déjà remporté une victoire ensemble en 2019 à… Misano !
« Nous avons de très bons souvenirs de ce circuit l’an dernier », confirme Dries Vanthoor. « Nous avions signé une pole position et nous avions remporté une victoire. Nous espérons faire aussi bien ce week-end. Notre succès en ADAC GT Masters la semaine dernière est évidemment une motivation supplémentaire et un bon coup de boost. Nous devons effectuer un week-end sans faute, signer de bons résultats et empocher autant de points que possible. »
Il y a un peu plus d’un an, c’est sur le circuit situé à un jet de pierre de la Mer Adriatique que Charles Weerts était devenu le plus jeune vainqueur de l’histoire du championnat phare du GT3 en Europe. « C’est chouette de revenir à Misano, là où j’ai remporté en 2019 ma toute première victoire en GT », sourit l’Aubelois de 19 ans. « Nous devrions de nouveau y être compétitifs, même si nous aurons peut-être un peu de poids en plus à embarquer. Le but est clairement de nous battre aux avant-postes et de marquer un maximum de points. Avec trois courses en deux jours, il sera important d’être régulier pour bien figurer au championnat dimanche soir. »
Les deux autres Audi R8 LMS de la formation belge seront aussi à surveiller. La #31 sera confiée au Sud-Africain Kelvin van der Linde, acteur majeur du succès de WRT à Imola, et à Ryuichiro Tomita, le premier Japonais à rouler pour le Belgian Audi Club Team WRT. Notons toutefois que Ryuichiro Tomita n’est pas un inconnu pour Vincent Vosse et ses hommes puisque le pilote de 31 ans disputait auparavant le Super GT sur une Audi R8 LMS du Hitotsyuama Racing, une structure dont WRT est partenaire technique.
Enfin, la #33 sera alignée en Silver Cup pour les deux frères Owega. Hamza, l’ainé (28 ans), vient du GT4 alors que le cadet, Jusuf (18 ans), a roulé en Formule 3 avant de rejoindre son frère en GT4. Après avoir terminé à la 3e place de l’ADAC GT4 Germany en 2019, les frangins allemands s’attaquent désormais à la série européenne majeure en GT3.
Comme on l’a dit, Misano proposera un programme particulier avec trois courses au lieu de deux, le promoteur SRO Motorsports Group compensant la perte d’un meeting en organisant dix courses d’une heure en quatre événements. Après la joute traditionnelle du samedi soir, deux confrontations seront au menu dimanche sur le tracé portant le nom du regretté Marco Simoncelli.
Les trois courses seront retransmises en direct sur internet avec des commentaires en français (https://www.gt-world-challenge-europe.com/livestream-en-francais) ou en anglais (https://www.gt-world-challenge-europe.com/watch-live). Et une nouvelle Brabançonne sur le podium ? Réponse ce week-end !
Source: Com