Plus rien ne semble arrêter le Belgian Audi Club Team WRT et ses Audi R8 LMS GT3 ! Après une victoire lors de l’ouverture de l’Endurance Cup du GT World Challenge Europe il y a deux semaines à Imola, la formation belge a ajouté deux succès à son palmarès à Misano, théâtre de la première épreuve de la Sprint Cup. Grâce à ces deux succès, fruit d’un fantastique travail d’équipe, Dries Vanthoor et Charles Weerts ont quitté l’Italie en tête du championnat.
Les week-ends se suivent et se ressemblent pour le Belgian Audi Club Team WRT. Pour la troisième fois en autant de week-ends, les hommes de Vincent Vosse ont pu goûter au champagne de la victoire. À Imola, lors de l’ouverture du GT World Challenge Europe il y a deux semaines, au Lausitzring pour la première de l’ADAC GT Masters la semaine dernière et ce week-end à Misano où le coup d’envoi de la Sprint Cup du GT World Challenge Europe a été donné.
Sur la côte adriatique, ce sont même deux victoires (en trois courses) qui sont venues récompenser les Audi R8 LMS de la formation belge. « Quelle équipe ! », s’exclamait Dries Vanthoor après son deuxième succès avec son équipier Charles Weerts. « Si nous avons gagné deux fois, c’est clairement grâce au travail de toute cette fantastique équipe. Nos mécaniciens ont une fois encore brillé lors des Pit Stops en changeant les pneus à une vitesse folle. Ces gars sont des légendes ! Mais c’est surtout une récompense de leur travail acharné à l’atelier où ils s’entraînent tous les jours. Chapeau à eux ! »
Outre l’équipe, c’est pourtant Dries Vanthoor lui-même qui a été l’artisan de la victoire dans la première course en s’offrant un fantastique dépassement sur la Bentley de Nelson Panciatici à quelques minutes du but. Et comme ça avait été le cas lors de la première course, c’est de nouveau en s’élançant de la 4e place sur la grille de départ que la paire Dries Vanthoor-Charles Weerts remportait la troisième joute du week-end. « Deux victoires et une quatrième place, je pense que l’on peut dire que nous avons bien commencé le championnat Sprint du GT World Challenge Europe », souriait Charles Weerts. « Je suis vraiment très heureux de ce début de saison. Merci avant tout à nos mécaniciens qui ont fait un travail remarquable avec des Pits Stops hyper rapides et merci à Dries pour le super boulot. Vivement la suite au Nürburgring, en ADAC GT Masters la semaine prochaine puis en GT World Challenge Endurance début septembre. »
Les autres voitures de l’équipe se sont aussi distinguées avec notamment la 2e place de Kelvin van der Linde et Ryuichiro Tomita lors de la course 1. Après avoir assuré un doublé pour WRT, le Sud-africain et le Japonais marquaient encore des points précieux ensuite avec une 7e puis une 5e position. Quant aux frères Hamza et Jusuf Owega, victimes d’un accrochage lors de la première course, ils se sont bien rachetés ce dimanche avec deux 2e places dans la Silver Cup, la compétition réservée aux pilotes Silver.
Face à un tel bilan, Vincent Vosse était forcément tout sourire dimanche soir. « Que dire ? », souriait le Team Principal. « Les gens heureux n’ont pas d’histoire. Nous sommes super heureux de ce week-end et je voudrais féliciter toute l’équipe : les pilotes qui ont fait un travail admirable, les ingénieurs qui leur ont donné des voitures au top et les mécanos qui ont été remarquables lors des pit stops et pour réparer la #33 des frères Owega samedi soir après son accident. Quel superbe week-end encore ! Vivement la suite… »
La prochaine épreuve du GT World Challenge Europe se tiendra sur le Nürburgring avec une course de 6 heures de l’Endurance Cup les 5 et 6 septembre. Auparavant, le Team WRT disputera le deuxième meeting de son histoire en ADAC GT Masters (le championnat allemand) la semaine prochaine sur… le Nürburgring également. Dans les deux cas, les hommes de Vincent Vosse n’auront qu’un objectif : aller cueillir de nouvelles victoires !
Résultats 
Course 1 :
1.     Vanthoor-Weerts (Audi R8 LMS)                     35 tours
2.     Tomita-van der Linde (Audi R8 LMS)               +0s871
3.     Gounon-Panciatici (Bentley Continental)            +4s366
4.     Stolz-Engel (Mercedes AMG)                             +5s242
5.     Rougier-Haase (Audi R8 LMS)                           +5s589
18. H.Owega-J.Owega (Audi R8 LMS)                   +10 tours (3e in Silver)         
Course 2 :
1. Boguslavskiy-Marciello (Mercedes AMG)            36 tours
2. Stolz-Engel (Mercedes AMG)                              + 0s375
3. Rougier-Haase (Audi R8 LMS)                            + 0s981
4. Vanthoor-Weerts (Audi R8 LMS)                      + 1s258
5. Altoè-Costa (Lambo Huracan                              + 2s412
7. Tomita-van der Linde (Audi R8 LMS)               + 4s286
10. H.Owega-J.Owega (Audi R8 LMS)                  +13s345  (2e Silver)
Course 3 :
1. Vanthoor-Weerts (Audi R8 LMS)                     36 laps
2. Rougier-Haase (Audi R8 LMS)                            + 0s712
3. Mosca-Drudi (Audi R8 LMS)                                + 1s342
4. Stolz-Engel (Mercedes AMG)                              + 2s710
5. Tomita-van der Linde (Audi R8 LMS)               + 3s071
10. H.Owega-J.Owega (Audi R8 LMS)                  +13s345  (2e Silver)
Source: Com