Pour Guillaume de Mevius et Louis Louka les rallyes se suivent et ne se ressemblent pas. Une semaine après avoir brillé dans les premières heures du Terre des Causses, les voici au TAC Rally. Deux univers radicalement différents.

« C’est ce qui fait la beauté de cette discipline, » explique Guillaume. « Ce sport se dispute sur des terrains qui n’ont aucun point commun. Même chez nous, d’une épreuve à l’autre, on doit maîtriser des tracés bien spécifiques. C’est le cas du TAC Rally, ce week-end, où il faudra être très précis dans les freinages et ne pas hésiter à plonger dans les cordes en y engageant, à certains endroits, la moitié de la voiture. »

Un rallye d’un jour qui aura le parfum d’un sprint effréné.

« Quatre spéciales à disputer trois fois et une demi-boucle pour conclure, » précise Louis, le copilote. « Au total des 14 étapes, nous aurons parcouru 162,52 km contre le chrono. Ce rallye ne permettra pas la moindre erreur. Il faudra être concentré des premières heures de la matinée jusqu’à l’arrivée. »

Les lauréats du RNT Rally Challenge se fixent un objectif précis: « Nous allons jeter toutes nos forces dans la bataille pour remporter la catégorie. Sans aucun doute, la concurrence s’annonce rude. Mais si c’est possible, nous tenterons de décrocher un maximum de victoires partielles en R2. »

Basé à Tielt, le TAC Rally démarrera ce samedi 8 avril dès 7h45. L’équipage victorieux grimpera sur le podium à 20h53.

(Mis en ligne par B. Verstraete; photo L. Nautet)