L’épreuve inaugurale du Historic Belgian Rally Championship, le Rally van Haspengouw, a été dominé de bout en bout par Guino Kenis sur sa BMW M3 E30. Le podium était complété par les Ford de Nick Toorré et Arthur Kerkhove.

Avant même le départ, la course était décapitée. En effet, Dirk Deveux devait postposer les débuts de sa nouvelle Ford Sierra RS Cosworth, l’homme d’affaires d’Alken se retrouvant avec un dos bloqué. Débarrassé de son principal concurrent, Guino Kenis dominait les débats avec sa BMW M3 E30. Il s’imposait avec une avance énorme de 5’14 » sur son plus proche poursuivant. « Cela fait vraiment du bien de pouvoir disputer un rallye complet sans connaître de soucis techniques. L’an dernier, nous avions cassé le moteur en raison de mauvais boulons. Comme nous n’avions guère de pression aujourd’hui, j’en ai profité pour tester différentes choses. Nous avons un peu joué avec les réglages et les pneus. Et je me suis amusé, » souriait le concessionnaire BMW de Turnhout.

Frank Baert ayant été éliminé dès la troisième spéciale à cause d’un bris de boîte, Nick Toorré et sa Ford Sierra Cosworth s’offraient une belle deuxième place. À 31 ans, le garagiste de Roulers était récompensé pour les nombreuses heures passées à la construction de sa belle Sierra. « Nous faisons tout nous-mêmes », expliquait Nick. « Le moteur, la boîte, les révisions, la maintenance… J’ai entièrement construit cette Sierra. J’aimerais évidemment disputer tout le championnat, mais je n’ai hélas pas le budget… »

Après une saison en Opel Adam Rallye Cup allemande, Arthur Kerkhove s’est offert une belle troisième place pour son retour en Historic BRC. « Mon premier podium en BRC, » se réjouissait le jeune pilote de Renaix, âgé de 22 ans. « Cette année, je veux de nouveau m’amuser avec l’Escort. Mon objectif est le titre en PTN. Vouloir rivaliser avec les Youngtimers est inutile. »

À bonne distance, Franklin Temperville terminait quatrième, mais avec la satisfaction toutefois d’avoir pour la première fois rallié l’arrivée du Haspengouw. Eric Louies clôturait le classement Historic au cinquième rang avec son Opel Ascona après avoir perdu de nombreuses minutes en fin de course suite à des soucis techniques.

Source: Com