Le Rally van Haspengouw était aussi le théâtre de l’ouverture du Historic Belgian Rally Championship. Malgré la concurrence de trois BMW M3 très performantes, sur un parcours couvert de boue, personne n’a pu inquiéter Dirk Deveux et sa puissante Ford Sierra Cosworth.

Du départ à l’arrivée, Dirk Deveux a mené le peloton Historic. Pourtant, après la première boucle matinale, le pilote Ford était inquiet : « Nous avons dû parcourir trois des quatre spéciales sans direction assistée. Ce n’est pas facile sur ce parcours. » En deuxième boucle, la direction faisait encore des siennes. Mais Dirk Deveux trouvait la solution et s’imposait sans coup férir : « C’est ma sixième victoire au Haspengouw. J’ai gagné cinq fois avec l’Escort avant de m’imposer cette année avec la Sierra Cosworth 4×4. L’an dernier, je pensais surtout au championnat et je m’étais contenté de la deuxième place. Cette année, je vise les victoires. Le titre est moins important. » 

Pour la deuxième place, une belle bagarre a opposé Guino Kenis, vainqueur l’an dernier à Landen, et Bjorn Syx, auréolé à deux reprises la saison dernière en Historic BRC. Après la première boucle, Syx était deuxième et devançait Kenis de 15″. Au terme de la deuxième boucle, l’écart s’était réduit de moitié. Le Flandrien était alors victime d’un bris de différentiel sur sa BMW M3, ce qui offrait le premier accessit à Kenis. « Dommage qu’il ait dû renoncer car la bagarre était belle. Avec ces conditions, c’était le Haspengouw le plus compliqué que j’ai jamais disputé. Mais il n’y avait rien à faire face à Deveux. C’est logique. Il a un gros turbo sur son moteur et en plus quatre roues motrices », expliquait le distributeur BMW. « J’aurais évidemment espéré mieux, mais sur ce parcours glissant, nous étions trop justes avec nos deux roues motrices face à la Sierra de Deveux. Ce sera un sérieux candidat au titre », reconnaissait Bjorn Syx.

La troisième place revenait à Danny Kerckhof sur sa nouvelle BMW M3 : « Un petit bijou construit par Mats Van den Brand. J’ai dû m’habituer à la tenue de route, cette M3 étant très différente de notre monture de l’an dernier. Sous la pluie, je n’ai vraiment pas pris de risques. Je redoutais de partir en aquaplanage. »

Après les sorties de Daco sur son Escort et de Christophe De Leeuw sur son Opel Ascona, Frank Baert s’offrait une belle quatrième place avec sa Ford Sierra.

Source: Com