Dans la foulée d’excellentes Legend Boucles @ Bastogne, où le duo n’a jamais quitté les hautes sphères du classement, Gino Bux et Steven Spittaels vont prendre le départ du Spa Rally 2020 ce prochain samedi. C’est finalement en catégorie HBRC (Historic Belgian Rally Championship) qu’ils tenteront de faire briller leur Ford Escort MK1 chouchoutée par l’équipe Burton Racing.

« C’est un rallye auquel je tiens tout particulièrement, car pour moi, il s’agit de la course à la maison, commente Gino. L’an dernier, nous menions la catégorie HBRC avant de rencontrer des soucis techniques, et l’objectif est de parachever le travail à l’occasion de cette édition. On sait que la concurrence sera très sérieuse, avec une Ford Sierra Cosworth Gr.A à traction intégrale, de très bonnes BMW M3 Gr.A et une poignée de Ford Escort MK2 bien pilotées, mais au vu de la prestation en province de Luxembourg le premier week-end de février, nous sommes confiants. »

En clair et sans décodeur, seule la victoire intéresse l’équipage Bux-Spittaels : « La semaine promet d’être intense pour nous, car durant le week-end, pendant que les autres reconnaissaient, j’étais actif du côté du Circuit Paul Ricard en compagnie de mon ami John Wartique pour les besoins de la structure D2P, reprend Gino. Mais je sais que le parcours proposé par l’organisateur DG Sport m’ira comme un gant, et à Bastogne, on a pu constater avec beaucoup de plaisir que notre ‘nouvelle’ Escort MK1 tourne comme une horloge, ce qui a le don de nous mettre en confiance. Piloter cette auto est quelque-chose de très amusant, et le public, qui sera forcément en grand nombre à Spa, peut compter sur nous pour aller vite tout en assurant le spectacle ! »

« Ce Spa Rally 2020 sera intéressant à plus d’un titre, enchaîne Steven Spittaels, le copilote de Gino Bux. D’abord, on espère confirmer notre excellent niveau de fiabilité de Bastogne. Ensuite, je suis curieux de voir comment nous allons nous situer face aux ‘Youngtimers’ qui sont de plus en plus nombreux en HBRC. Une chose est sûre : on va bien rigoler dans l’auto, une fois de plus ! Et on ne manquera pas de supporter Tom Rensonnet, qui partira quelques voitures devant nous. J’ai roulé avec lui en Fun Cup, et on lui souhaite le meilleur… Pour le reste, à quelques détails ergonomiques près, l’Escort est identique à Bastogne. On se réjouit… »

Avec dix spéciales à disputer samedi, dont la très attendue ‘show’ débutant sur le Circuit Rallycross de Spa-Francorchamps dans une véritable arène, et autant le dimanche, l’intensité sera reine ce prochain week-end dans la région de Spa…

Source: Com