Après Dijon-Prenois, Dean Rimbert a mis le cap sur un autre circuit mythique : Charade, toujours dans le cadre de l’Historic Tour où il pilote une Orion à moteur 1721cm³ atmosphérique au sein du Trophée Formule Renault Classic.

Il n’avait jamais roulé à Charade et le circuit est vraiment très compliqué avec des murs très proches notamment.
Lors des 3 séances d’essais libres, le jeune Bruxellois apprend et essaye d’aller plus vite afin de tenter des choses. Place ensuite aux qualifications le vendredi soir 18h30. Les concurrents sont en pneus slicks mais la pluie arrive. Il faut donc faire vite mais heureusement la pluie ne tombera que après notre séance. Dean arrivera quand même à se placer 4 eme de sa catégorie. « Je me dit bien qu’il y a moyen de faire quelque chose ce week end car je ne suis à pas grand-chose du 3 eme », explique-t-il.

La première course a lieu samedi soir à 16h50. Tout le monde est en slicks en pré-grille quand un orage éclate et surprend tout le monde. La direction de course donne l’autorisation de changer de pneus sur la pre-grille. « Du coup je cours avec mon père et Maurice chercher le matériel les pneus etc », sourit le gaillard. « Il reste encore les deux pneus avant et quelques réglages à modifier. Pendant que les mécanos travaillaient sur mon auto, j’ai décidé de me mettre dans ma bulle et de me casquer et sangler vu que je n’ai jamais roulé sous la pluie à Charade. Cela allait être mémorable. »

Après deux tours de formation, les feux s’éteignent et Dean parvient à prendre un très bon départ et se paye d’entrée de jeux la 3 eme place ainsi que deux Formule 3 bien plus puissantes mais pas à l’aise sous la pluie a priori. « J’attaque pour essayer de remonter mais les F3 me bouchonnent un peu et il est malheureusement trop tard pour espérer mieux. »

S’en suit une Safety Car pour calmer les esprits et une bagarre entre Dean et un autre concurrent. Finalement, le rival partira à la faute tous seul, de quoi assurer une 3 eme place et un premier podium à Rimbert.

Pour la deuxième course du dimanche à midi, la piste est mouillée avec quelques endroits secs cependant. « J’ai recommencé la bagarre de la veille avec la même voiture pour le gain de la 3 eme place. Mais à 3 tours de la fin, je fais un tout droit et je perds a priori mon podium. Mais soudain, mon concurrent s’arrête et je récupère la 3 eme place. Il avait actionné son coupe-circuit par mégarde. Au final, un super week-end avec deux 3 eme places ! »

Prochaine manche à Albi les 15-16-17 juin prochains.