Cent-deux pilotes, quarante-deux courses et près de deux mille spectateurs, c’est l’édition de tous les records pour l’écurie « Li Skiron ». Le petit village de Hives dans la commune de La Roche-en-Ardenne a accueilli la seule manche du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles en Auto-Cross et Kart-Cross. A cela il faut ajouter les premiers tours de roue du rallye kart-cross (RKX) que tout le monde attendait avec impatience.

Les organisateurs de la 53e édition de l’Auto-Cross/Kart-Cross de Hives affichaient un large sourire au terme de la journée marathon de ce dimanche 8 août et on les comprend !

Jamais le circuit de Sécheval n’avait réuni autant de pilotes et attiré autant de spectateurs : « Nous avions décidé de relever le défi dans des conditions pas idéales au vu de la situation sanitaire et tout s’est très bien passé », se félicite le secrétaire de l’écurie « Li Skiron » Pascal Volvert. « On peut parler de réussite totale, les courses ont été disputées notamment en Kart-Cross où le joker lap a donné lieu à certains retournements de situation, aucune intervention médicale n’a été nécessaire et la nouvelle catégorie RKX a été une belle découverte et a encore élevé le niveau. »

Un avis sur cette dernière catégorie que partageait son responsable à l’ASAF, Jérôme Jadot, même si ce dernier espérait un peu plus d’engouement de la part des pilotes. « Quatorze participants, c’est un peu juste. Un peu plus de médiatisation aurait sans doute fait du bien. Mais ayant été victime des inondations, j’ai manqué de temps… Il n’empêche que cette première expérience est très positive, tout comme le contact que nous avons eu avec les organisateurs. Maintenant que la discipline est lancée, nous allons tenter de travailler sur d’autres épreuves. On espère pouvoir encore en organiser deux cette année. Reste à trouver des circuits mieux adaptés avec au moins une portion asphalte. »

RKX

En rallye kart-cross qui regroupe les karts homologués FIA, la catégorie Junior ER6 a vu Andreas Swinnen (Peters 650cc) ouvrir le palmarès grâce aux vingt points de la finale. Emilien Allart (Squal Car 650cc) finit second devant Marius Dubuisson (Semog Bravo ffsa 650cc) vainqueur des deux premières manches. Au volant de son Kart’on Honda, Justin Mollers est lauréat en CB 500.

Toujours en RKX, la catégorie Super Sprint regroupait dix pilotes et a été dominée par Olivier de Schuyter sur son Squal Car Cross 600. Il devance Danny Van Mol (Barracuda 600) et Jonathan Millet (Scorpio 600). Vainqueur de la course 2, Xavier Bayard doit se contenter de la cinquième place à cause d’ennuis en première manche et aucun point marqué.

Kart-Cross

Toujours très spectaculaires, les trois divisions de la catégorie Kart-Cross ont rassemblé vingt et un pilotes. La D1, réunissant des véhicules de 600cc maximum, a été dominée par Dimitri Collin (K3 600) devant Quentin Parmentier et son Camotos 600 alors que le local Fred Veny (Peters Honda 600) s’installe sur la troisième marche du podium. En D2 (moteur de moto de maximum 500cc), Sarah Veny a réussi le triplé. Enfin, la D3 réservée aux karts équipés d’un moteur 2 cv (maximum 600 cc) est remportée par Lucas Humbert (PRM 600) devant Sophie Lallement et Mercedes Stock, toutes deux sur Artisanal 2 cv.

AUTO-CROSS

Comme de coutume, c’est en Auto-Cross que l’on retrouve le plus de pilotes engagés (66). Ils étaient 48 en Division 1 dont cinq dans la catégorie Junior où Loïc Clemen et son Astra réalisent le score parfait. Leny Clemen (Astra) s’adjuge la deuxième marche du podium devant Simon Georgen et sa Polo. Dix-sept pilotes étaient inscrits dans la classe 1 (jusqu’à 1300cc)  et, là aussi, l’un d’eux réussit le sans faute, à savoir David Desalle et sa Daihatsu Charade (150 points). Jean-Marc André (Peugeot 205) décroche le premier accessit devant Sébastien Peiffer et sa Mazda 323. Pour ce qui concerne la classe 2 (1300 à 1800 cc) dans laquelle vingt pilotes étaient présents, carton plein également pour l’un des treize pilotes d’une Honda Civic. Gaetano Mazza s’offre les trois manches pour devancer Jonathan Dewert et Ludovic Schuler, soit un beau triplé « Honda Civic » !

Quant à la classe 3 dans laquelle on retrouve les voitures les plus puissantes (1801 cc à illimité), aucun suspense non plus. Rony Wirtz (Honda Civic) réussit le score parfait devant la Honda CRX de Kevin Marteau et la Peugeot 206 d’André Dessy.

La D3 réservée aux protos (huit) a couronné Daniel Hulot (Proto Suzuki 1000 cc). Il devance le Proto Honda (1800 cc) de Jonathan Simon et le Buggy 4×4 de Gaetan Laguerre.

Jules Misotten et sa Subaru Impreza 2 litres réussissent aussi le carton plein en D6 réservée aux véhicules les plus puissants. Grégory Ferir s’octroie le premier accessit devant Johnny Thomas tous deux sur Honda Civic.

Signalons encore que la météo clémente a contribué au succès de cette journée qui s’est clôturée après 19h. Très animées, les dernières courses ont été interrompues à cause de quelques cabrioles, sans mal pour les pilotes.

Source: Com