Hugo Arellano s’est trouvé depuis quelques mois un nouveau défi: les rallyes-raids. Après une première expérience encourageante avant d’être stoppé par un problème mécanique en Italie, il s’attaque ce week-end à la Baja Poland, manche du Championnat du Monde FIA de Rallye-Raid. Avec son équipier Fabien Bigard et son Buggy MMP, le Luxembourgeois est parti cette nuit pour la Pologne. Après son abandon en Italie, il tient à rectifier le tir en signant un bon résultat au bout des 450 km de spéciales qui les attendent à Szczecin (Nord-Ouest de la Pologne, à 150 km de Berlin).

ArellanoH 1608 BigardF Buggy MMP test Baja PL (-) 2

« Je suis impatient de prendre part à ma deuxième manche du championnat du monde de Rallye-Raid, en espérant pouvoir tirer profit des capacités très prometteuse de la voiture que nous avons pu entrevoir en Italie, » déclare Fabien.

Comme d’habitude, l’équipage luxembourgeois aura fort à faire puisqu’il devra se mesurer aux plus grands de la discipline tels Nasser Al Attiyah ou encore le vainqueur de l’année dernière, le Polonais Krysztof Holowczyc, membre de l’équipe X-Raid. Il leur faudra donc sortir le grand jeu et espérer que les soucis mécaniques les épargnent.

ArellanoH 1608 BigardF Buggy MMP test Baja PL (-) 1

Hugo à ce sujet: « Comme nous avons pu le voir en Italie, la vitesse des pilotes du top 20 est très élevée. Je suis persuadé que nous pouvons faire quelques chronos intéressants avec le prototype MMP et pourquoi pas créer la surprise. Cependant, nous sommes là avant tout pour apprendre dans cette discipline qui est nouvelle pour tous les deux. »

Le duo Arellano-Bigard arborera le numéro 124 et passera le contrôle technique dans la journée de jeudi. La course commencera vendredi à Szczecin et s’achèvera dimanche à Drawsko Pomorskie en passant par Dobra samedi.

Le shakedown aura lieu vendredi matin entre 9h00 et 13h00 et sera suivi d’une super-spéciale qui déterminera l’ordre de départ de la course du lendemain.

La véritable entrée en matière se fera donc samedi aux aurores avec 352 km de spéciale (Drawsko Pomorskie). Les concurrents prendront le départ à 6h30 et devront se battre toute la journée afin de se frayer un chemin vers la gloire.

Le sprint final sera lancé dimanche à 8h00 et clôturera la Baja polonaise en beauté avec pas moins de 97 km de spéciales. Une ligne d’arrivée que le duo Arellano-Bigard est bien décidé à rallier et ce, avec un bon résultat dans la poche.

Suivez l’équipage sur https://www.facebook.com/hugo.arellano.792