Les Luxembourgeois Hugo Arellano et Fabien Bigard sont en Pologne ce week-end afin de disputer l’antépénultième manche du Championnat du Monde de Rallye Raid, dont la course débute ce vendredi après-midi avec un prologue lancé à Szczecin. Celui-ci sera suivi de deux jours de course.

Samedi, les concurrents auront plus de 430 km à parcourir. La journée de dimanche sera plus légère avec 60 km de spéciales qui départageront les équipages encore en lice. Hugo Arellano espère en faire partie: « Nous n’avons pas été épargnés par les galères cette année. Les ennuis mécaniques font partie du sport automobile mais ce qui nous est arrivé en Espagne me reste encore en travers de la gorge. »

En Espagne, Hugo Arellano avait été performant avant d’être une fois de plus frappé par le sort. (Vinti)

En juillet, le duo avait en effet aligné une belle performance à la Baja Aragon mais a été confronté à un coup du sort: un concurrent est entré en collision avec le prototype Isuzu des Luxembourgeois. L’incident leur avait coûté un excellent chrono.

Si la Baja Pologne ne doit pas devenir synonyme de rédemption pour l’équipage luxembourgeois, une belle performance pourrait constituer une belle revanche pour les deux hommes. Une chose est sûre: Hugo Arellano et Fabien Bigard n’ont plus rien à perdre. Ils sont donc prêts à donner le maximum pour décrocher enfin un résultat à la hauteur de leur potentiel.

Sur le Toyota Hilux affûté par Overdrive, Nasser Al Attiyah pourrait bien s’assurer en Pologne un nouveau titre en rallye-raid.

Arellano-Bigard seront confrontés à de véritables poids lourds de la compétition tels Nasser Al Attiyah, sur un des six Toyota Hilux alignés par le team Overdrive, deux autres l’étant pour les Néerlandais Bernhard ten Brinke et Erik Van Loon. Tom Colsoul sera également de la partie, à la droite du local Przygonski sur un Mini JCW Rally du team X-Raid.

(Photo Intro by Julien Vinti)