Nul doute que l’on va beaucoup reparler de la Balance of Performance, la fameuse BoP, après ce premier meeting du tout nouveau championnat WTCR!

A Marrakech, il n’y en a, en effet, eu presque que pour les Hyundai i30 N TCR, qui ont ainsi confirmé le niveau de performances affiché l’an dernier en fin d’année alors qu’elles n’avaient pas encore été « balancées ».

Dominatrices les Hyundai i30 N TCR? (Photo Paulo Maria / DPPI)

L’histoire retiendra que la toute première victoire du WTCR a été remportée samedi par Gabriele Tarquini, le vétéran du peloton, dont nous vous proposons d’ailleurs une interview dans le nouveau numéro de Speed, actuellement en librairie!

Dès le départ, l’Italien débordait un autre pilote Hyundai, Thed Björk, auteur de la Pole, et gardait la tête jusqu’au bout.

Gabriele Tarquini, premier vainqueur de l’histoire du WTCR. (Photo Paulo Maria / DPPI)

Derrière l’Italien, la course était très animée avec de nombreux accrochages, dans lesquels étaient notamment impliqués Fred Vervisch (Audi), Tom Coronel (Honda), Aurélien Panis (Audi) ou encore Mat’o Homola (Peugeot).

Au final, le premier accessit revenait à Björk, qui permettait à Hyundai de signer un doublé, devant Rob Huff et sa Volkswagen Golf du team Sébastien Loeb Racing. Denis Dupont terminait finalement 13e et Benjamin Lessennes 16e.

Un premier podium composé de pilotes très expérimentés. (Photo Paulo Maria / DPPI)

Dimanche, deux courses étaient au programme. Profitant de l’inversion partielle de la grille, Jean-Karl Vernay s’élançait depuis la première ligne et imposait son Audi du team WRT devant la VW de Mehdi Bennani et la Cupra de Pepe Oriola.

Victoire en deuxième course pour la RS3 LMS de Jean-Karl Vernay et le Audi Sport Leopard Lukoil Team. (Photo Paulo Maria / DPPI)

Du côté des Belges, ce n’était vraiment pas terrible puisque Vervisch et Lessennes étaient tous deux contraints à l’abandon alors que Dupont n’était même pas au départ après une violente sortie de route (panne de frein) lors de la deuxième séance de qualification. Cet accident entraînait son forfait pour les deux courses du jour.

La troisième et dernière course du week-end était à nouveau dominée par les Hyundai. Parti en Pole, Tarquini s’offrait une deuxième victoire, devançant cette fois Yvan Muller et Thed Björk. Soit trois Hyundai i30 N TCR aux trois premières places…

Yvan Muller s’est offert la 2e place lors du dernier sprint du week-end marocain. (Photo Paulo Maria / DPPI)

Et pour les Belges, une fois encore, ça se passait mal puisque Lessennes terminait bon dernier alors que Vervisch renonçait…

Le prochain meeting du WTCR se déroulera sur le Hungaroring de Budapest les 28 et 29 avril.