Ça bosse dur chez Hyundai Motorsport pour mettre au point sa nouvelle i30 TCR. La compacte coréenne, premier projet « circuit » des hommes d’Alzenau, vient de boucler trois journées d’essais intensifs sur le tracé de Valencia en Espagne, avec le vétéran italien Gabriele Tarquini derrière le volant.

Si les tests précédents réalisés à Alcañiz et Misano avaient servi à l’officine située en Allemagne de valider les réglages de base pour sa dernière-née, l’objectif de ce programme-marathon aura permis à Hyundai d’optimiser certaines parties du châssis de son nouveau bébé afin d’en maximiser les performances. Une attention toute particulière a notamment été portée sur les amortisseurs et les freins.

« Nous avons d’ores et déjà prouvé que la base de notre i30 TCR était très solide, souligne Andrea Adamo, responsable de la compétition-client chez Hyundai Motorsport. Il est toujours possible d’améliorer dans certains domaines la performance et le confort d’utilisation, ce qui est très important dans le cadre d’un programme destiné à la compétition-client. »

« Après avoir établi le set-up de base lors des tests précédents, nous l’avons peaufiné à Valencia. Nous nous sommes concentrés sur l’amélioration des réglages pour les amortisseurs et les freins. Nous avons conclu notre semaine de tests avec énormément d’informations récoltées sur ces deux points. Lors des prochains tests, nous nous pencherons sur d’autres parties de la voiture comme développer son aérodynamisme et augmenter la puissance de son moteur. »

Les premiers châssis de la Hyundai i30 TCR seront livrés aux équipes au début de mois de décembre. Il ne reste plus qu’à espérer que plusieurs exemplaires de la belle asiatique trouveront refuge en TCR Benelux, avec si possible le soutien des importateurs belges et hollandais. Car, avouons-le, l’engin affiche déjà un look spectaculaire !