Son prix agressif fait de la Hyundai Ioniq PHEV la plug-in la moins chère du marché. Présentation du nouveau membre d’une famille qui se veut écologique. (Marc Lacroix)

Gamme : Comme prévu, après les hybride et électrique, Hyundai lance un 3e pion de sa famille Ioniq : la Plug-In Hybrid (PHEV). Une manière de combiner avantages du moteur hybride à ceux du full électrique.

Equipement : Comme toujours chez Hyundai, la nouvelle Ioniq bénéficie d’un rapport équipement de base (même que l’Ioniq électrique) / prix particulièrement concurrentiel.

Technique  : moteurs électrique de 44,5 kW (soit 60,5 ch) – permet 63 km en mode autonome – et 1.6-141 ch « thermique » à essence (comme version hybride) ;  sa capacité de batterie plus importante (8,90 kWh au lieu de 1,56 kWh) distingue principalement l’Ioniq Plug-In Hybrid de la version hybride (HEV).

Consommation/ émissions CO2 : 1,1 lit/ 100 km & 26 g/ km è particulièrement attractive fiscalement ; autonomie globale de 1.100 km.

Fonctionnement : Bascule automatiquement entre le mode hybride et le mode électrique en fonction de différents paramètres (style de conduite, charge de la batterie) ou selon souhait du conducteur.

Recharge batterie : environ 2h15 via une prise classique ; ultrarapide non prévue pour cette version !

Finitions : A l’instar des autres modèles Ioniq déjà commercialisés, se décline en 2 niveaux d’équipement : Premium et Executive. Seule option : la peinture métallisée.

Prix/ Garanties : Dès 33.999€ (Premium) & 36.999€ (Executive), TVAC ; 5 ans (globale) et 8 ans (batteries).

Commercialisation : effective.

 

Tarif Hyundai