Pour sa deuxième épreuve de la saison, la IAME Series Benelux sortira ce week-end des frontières de la Belgique pour sa traditionnelle excursion dans les Hauts-de-France. Le Circuit de la Métropole à Ostricourt, à une trentaine de kilomètres au sud de Lille, offre souvent des courses très disputées. Pour les 165 pilotes attendus sur l’ensemble des 6 catégories, il s’agira toutefois de jouer avec les caprices de la météo.
« C’est le Nooooord »,disait Michel Galabru dans le mythique film « Bienvenu chez les Ch’tis ». Sur grand écran, le cliché est évidemment poussé à l’extrême. Mais en ce premier week-end de mai, le ciel pourrait tout de même faire honneur à la réputation de la région. Entre les nombreuses averses annoncées, il s’agira pour les candidats aux titres de la IAME Series Benelux de ne commettre aucune erreur !
 Après les essais libres, les essais qualificatifs seront le premier moment fort du week-end samedi dès 14h00. Les premières manches qualificatives suivront dans la foulée (dès 15h45) avant de se poursuivre dimanche matin (de 10h00 à 12h30). Rappelons d’ailleurs qu’une première attribution de points pour le championnat aura lieu au terme de ces manches ! Ensuite, dès 14h00, ce sont les Finales qui animeront l’après-midi.
X30 Senior : Raspatelli en point de mire
Après sa domination de Mariembourg en X30 Senior, Matteo Raspatelli sera forcément l’homme à battre ! Le Sambrevillois sait toutefois que sa tâche sera ardue face à 60 autres pilotes attendus dans cette catégorie phare, accessible dès 14 ans. Deuxième du championnat ex-aequo avec Tuur Stalmans, le Français Corentin Collignon évoluera à domicile et il a toujours été redoutable sur ce tracé. Il faudra aussi surveiller attentivement O’Neill Muth ! Quatrième du classement provisoire de la série Benelux, le Bruxellois est aussi en tête de l’ADAC Kart Masters en Allemagne et il pourra peut-être compter sur son frère Esteban, de retour dans le peloton en parallèle de son engagement en Formule Renault Eurocup. N’oublions pas le champion en titre Joey van Splunteren (6edu championnat) qui emmène une délégation néerlandaise comprenant aussi, entre autres, Niels Koolen ou Rivaldo van de Westelaken. Et puis, on sait que l’on retrouvera à Ostricourt un Elie Goldstein très revanchard après une première épreuve n’ayant pas répondu à ses attentes. Si on ajoute encore les meilleurs rookies, à l’image de Sam Balota et du Français Enzo Lévêque, on peut dire que le suspense sera total !
X30 Junior : foire d’empoigne internationale
La classe X30 Junior (12-14 ans) de la IAME Series Benelux est un véritable vivier de jeunes talents internationaux. Et le deuxième rendez-vous à Ostricourt s’annonce une fois encore très disputé. Ayant quitté Mariembourg en tête du championnat, l’Écossais Cian Shields ne compte que quelques points d’avance sur le Néerlandais Bart Ploeg, vainqueur de la finale sur le Karting des Fagnes. Le Britannique Liam Mc Neilly, le Polonais Oli Pylka et le Japonais Douglas Bolger ont tous joué les premiers rôles lors de l’ouverture de la saison. Mais on sait que la hiérarchie peut très vite évoluer dans ce type de catégorie et les surprises pourraient être nombreuses. Notamment du côté belge, avec Noah Maton, Loïs Delbart, Yani Stevenheydens ou le rookie Victor Louis en pointe.
 X30 Cadet : Kok face aux Belges
Leader tant après les manches qualificatives qu’au terme de la Finale, le Néerlandais Milan Kok a d’emblée affiché ses ambitions de titre en X30 Cadet (10-13 ans). Mais ses rivaux veulent inverser la vapeur dès Ostricourt. Révélation de l’épreuve d’ouverture, Rayhan Mouôya poursuivra son apprentissage de la catégorie. Le Champion de Belgique de Karting Indoor espère de nouveau croiser le fer avec l’ex-Champion Mini de la IAME Series Benelux, Kimmy Abraham. À l’aise sous la pluie lors du premier rendez-vous, Wout De Ridder récidivera-t-il si le ciel se montre capricieux ? Simon Lacroix pourra-t-il confirmer sa pointe de vitesse par une régularité aux avant-postes ? Autant de questions qui trouveront une réponse ce week-end dans les Hauts-de-France.
Mini : jeunes pousses en formation
La beauté de la catégorie Mini est de voir régulièrement le panel des jeunes pilotes (7-11 ans) se renouveler. D’année en année, de nouveaux noms se révèlent… ou confirment de bonnes dispositions affichées l’année d’avant ! C’est le cas de Sacha van ‘t Pad Bosch. Le Néerlandais, qui avait terminé la saison 2018 dans le Top 10, a dominé l’épreuve d’ouverture à Mariembourg. Mais une concurrence très internationale entend elle aussi faire parler d’elle. Si l’Allemand Tom Kalender n’était pas confirmé au moment d’écrire ces lignes, les Français Maxens Verbrugge, Clément Outran (malchanceux en Finale mi-mars) et le Tchèque Lukas Horcicka comptent mener la vie dure à l’actuel leader. Du côté des autres pilotes vivant dans le Benelux, les Belges Patrice Kowalewski et Thomas Strauven, mais aussi les Néerlandais René Lammers (fils de Jan, ex-vainqueur des 24H du Mans) et Dinand de Vos ont aussi affiché un potentiel intéressant sur le Karting des Fagnes. À eux de franchir un nouveau palier à Ostricourt.
X30 Super Shifter : Huibers veut s’affirmer
Vice-champion l’an dernier en X30 Super Shifter (karts de 175 cc à boîte de vitesses), Christof Huibers se souvient d’avoir perdu le titre à cause d’un début de saison un peu chaotique. Cette fois, il veut conjuguer vitesse et régularité et c’est en leader du championnat qu’il débarque à Ostricourt. Piégé par l’arrivée de la pluie en Finale mi-mars, l’Estonien Sten Dorian Piirimagi entend quant à lui reprendre au plus vite les rênes d’un championnat qu’il a brillamment remporté en 2018. Pour arbitrer ce duel, les outsiders ne manquent pas ! Les Belges Sam Claes, Thomas Vansteenberghe, Frédéric Op de Beeck ou Corentin Grégoire peuvent viser le podium, tout comme le jeune Néerlandais Rowan Grinwis ou son compatriote Roy Bakker, champion en 2017. S’ils veulent jouer un rôle en fin de saison, eux aussi savent qu’ils doivent miser à la fois sur la vitesse et la régularité.
X30 Master : Palmaers, le loup dans la bergerie ?
La classe X30 Master pour les pilotes de plus de 25 ans ou pesant plus de 75 kg promet elle aussi son lot de spectacle ! Face aux habitués de cette catégorie, l’arrivée d’Olivier Palmaers promet en effet bien du spectacle. Ayant brillé dans toutes les catégories où il est passé, le Liégeois fait d’emblée figure de favori. Voilà Hubert Bauthier, qui avait dominé le premier meeting, prévenu. La remarque vaut aussi pour le Britannique Patrick Pearce, actuellement deuxième du championnat, et pour Fabio Kieltyka, de retour dans la compétition Benelux avec l’espoir de conquérir une nouvelle couronne après celle de 2017. Champion en 2018, Justin Bonnes doit se racheter après une ouverture difficile à Mariembourg alors que des garçons comme Nicolas Chapelle (Champion en IAME Series Belgium l’an dernier) ou le revenant Julien Jamoye pourraient être des arbitres de la lutte pour le titre. Et que dire du surprenant Quentin Henry, quatrième du championnat malgré son manque d’expérience ? Dans le Top 5 du classement provisoire, le Luxembourgeois Alain Bazard ne compte pas se contenter du statut de meilleur Gentleman (+ de 45 ans) et il veut lui aussi se battre pour un podium plus convoité que jamais. Ça promet !
Source : Com