Isuzu profite du restylage de son D-Max pour lui offrir un nouveau moteur associé à de nouvelles transmissions. (Marc Lacroix)

Moteur : tout nouveau 4 cylindres 1.9-164ch (au lieu d’un 2.5-163ch) ; couple 360Nm intégralement entre 2.000 et 2.500 t/min ; Euro 6 (même sans additif AD Blue) ; confort acoustique renforcé.

Boîtes : 2 nouvelles transmissions, manuelle 6 rapports (1ère extra-courte), ou automatique 6 (séquentielle via levier de commande).

Transmission : intégrale débrayable ; garde au sol : jusqu’à 235 mm ; angle d’approche et de fuite : 30° et 22,7° ; angle transversal : 49°.

Capacité : traction : 3,5 tonnes ; bac de chargement : 1 tonne.

Design : nouveaux phares avec éclairage diurne LED, nouveaux antibrouillards, nouvelle calandre, nouvelles jantes et nouveaux blocs optiques arrière LED ; 9 couleurs de carrosserie sont prévues dont le nouveau « Obsidian Gray Mica ».

Habitacle : tableau de bord redessiné, nouvelle implantation pour compteurs et introduction d’un indicateur de rapport (version à boîte manuelle) ; confort annoncé renforcé, nouvelles fonctionnalités.

Equipements (de sécurité) : système Stop/ Start, PESS (Passive Entry & Start System, ou accès sans clé), nouveau système ESP, le contrôle de motricité (TCS) associé au Hill Descent Control (HDC) et au Hill Start Assist (HSA), Brake Assist (selon niveaux d’équipement).

Gamme : 3 variantes de carrosserie (Single Cab, Extra Cab et Double Cab) ; Garantie 5 ans avec assistance qui passe de 150.000 à 200.000 km.

Pour rappel : le D-Max s’immatricule comme utilitaire et bénéficie ainsi d’une fiscalité avantageuse.