Steve Bécaert espère confirmer ses chronos de Moorslede

Parfois, le hasard des calendriers ne facilite pas la vie des équipes concernées par diverses compétitions en rallye. Ainsi J-Motorsport doit-il se partager ce week-end entre la manche française du Championnat du Monde des Rallyes, se déroulant en Corse, et le premier volet du triptyque de rallyes flandriens comptant pour le Championnat de Belgique, programmé à Tielt.

« Dans un tel contexte, il faut faire des choix, » explique Fred Miclotte, team manager de J-Motorsport. « Notre ingénieur est en Corse pour s’occuper d’Emil Bergkvist et moi, je serai à Tielt pour coordonner l’assistance des deux voitures que nous y alignons pour des clients. »

Ce week-end très chargé (avec aussi un GP de F1 et la première manche du WTCC au programme des amateurs de sport auto) est aussi celui des premières pour J-Motorsport. Emil Bergkvist découvre en effet le Tour de Corse. Et à Tielt, Steve Bécaert disputera, après quatre expériences au niveau régional, son premier rallye national au volant de la DS 3 R5 préparée à Deinze. Quant à Achiel Boxoen, le jeune espoir sélectionné par Freddy Loix et Skoda Import, il fera enfin ses débuts en rallye en Belgique. Vu sa faible expérience, l’objectif ne sera pas de viser d’emblée la victoire chez les Juniors ou en classe RC4, mais bien d’acquérir de l’expérience puisque l’opération dont il bénéficie est prévue sur plusieurs années.

Steve Bécaert ne se fixe pas non plus d’objectif trop ambitieux: « La voiture dont je vais disposer ce week-end est celle avec laquelle Kevin Demaerschalk a roulé au Spa Rally. Il était donc important que je participe au shakedown mercredi. J’ai roulé principalement dans l’obscurité mais l’important est que j’ai directement eu de bonnes sensations au volant de la DS 3 R5. Elle me convient bien. A Moorslede, le mois dernier, le résultat a très vite été gâché par la rupture d’une canalisation de freins. Mais pour le reste, j’ai signé chaque fois le 2ème ou le 3ème temps devant Pieter-Jan Maeyaert et Tim Van Parijs. Si nous pouvons rééditer ces performances à Tielt, ce sera très bien. L’an dernier, j’ai terminé 6ème ici avec une simple Groupe N. Cette fois, nous roulerons avec une DS 3 R5 de pointe. Mais vu le plateau, ce sera quand même difficile d’égaler ce résultat. » (B. Verstraete; photos Bart Severins (Intro) & Bart Vanpoucke)