Fred Miclotte: « Une belle récompense pour l’équipe »

Toujours leader provisoire du WRC Trophy après sa victoire de « catégorie » au Rallye Monte-Carlo, Jourdan Serderidis retrouvait avec plaisir le volant de sa DS 3 WRC ce week-end à l’occasion du Rallye des Ardennes. Avec Frédéric Miclotte à sa droite, il a livré une course quasi parfaite pour remporter sa première victoire au général.

« Une victoire qui peut paraître logique mais qu’il fallait quand même aller chercher face notamment à la Porsche de Francis Lejeune qui n’était pas nécessairement désavantagée sur ces spéciales très rapides, » commente le patron d’Arήs, qui n’a pas pu fêter longuement son succès car il s’envolait tôt ce lundi matin pour un séminaire d’entreprise à l’étranger.

Bien que n’ayant plus roulé depuis deux mois, Jourdan a démarré très fort dans les environs de Dinant.

« Vu que nous avions quand même effectué une séance d’essais avant la course, nous voulions pousser d’entrée de jeu pour faire directement la différence, » explique Fred Miclotte. « Cela a marché puisqu’après deux spéciales, nous avions 17 secondes d’avance. La pression était ainsi sur les autres. Malheureusement, nous avons effectué un tête-à-queue dans le 4ème chrono. En devant manœuvrer pour repartir, nous avons perdu 12 secondes. »

A priori pas de quoi remettre la domination en question…

« Si, quand même, » précise Fred. « Lejeune nous a passés lors de la 2ème boucle. A ce moment, beaucoup de gens pensaient que ce serait difficile pour nous car la Porsche profitait d’une vitesse de pointe supérieure. Sachant que Francis est sensible à la pression, nous n’avons pas abdiqué et avons continué à pousser. Au début de la dernière boucle, il est allé à la faute… »

La finale fut passionnante mais Serderidis-Miclotte imposaient la DS 3 WRC avec 20 secondes d’avance.

« Cette victoire fait du bien car nous l’attendions depuis longtemps, » reconnaît Fred Miclotte. « C’est une victoire importante pour Jourdan. Il a livré une course parfaite. Il a bien attaqué. Je pense qu’il a eu le déclic au volant de la DS 3 WRC. Mais c’est aussi une victoire importante pour J-Motorsport. C’est bon pour l’image et c’est bon pour la motivation de l’équipe, des mécanos. »

Voilà tout le monde regonflé à bloc pour la suite de la saison. Et on sait que pour J-Motorsport, le programme est copieux.

« Nous nous préparons pour un week-end particulièrement chargé, les 7-8-9 avril. Une partie de l’équipe sera en Corse pour couver Emil Bergkvist dans la prochaine étape de sa campagne en WRC2. Personnellement, je resterai en Belgique avec le reste de l’équipe pour diriger la manœuvre au TAC Rally, où nous alignerons deux voitures: une DS 3 R5 pour Steve Bécaert et notre Opel Adam R2 pour Achiel Boxoen. La préparation de ce dernier bat son plein. Ces mardi et mercredi, nous ferons deux jours d’essais avec lui dans la Botte du Hainaut pour qu’il puisse s’habituer à sa monture avant sa première course de l’année. »

Et après Tielt et la Corse, on arrivera vite au Rallye de Wallonie, prochain rendez-vous pour Jourdan Serderidis et Kevin Demaerschalk.

Classement Rallye des Ardennes
1. Serderidis Jourdan-Miclotte Frédéric (Citroën DS3 WRC – 4-14) 1h13’51
2. Lejeune Francis-Antoine Grégory (Porsche 997 GT3 – 4-14) +20″
3. Léonard Laurent-Hubin Jean-Michel (Mitsubishi Lancer E9 – 4-14) +1’51
4. Fernandes Steve-Beck Olivier (Peugeot 207 S2000 – 4-13) +2’21
5. Munhowen Yann-Lanners Steve (Subaru Impreza – 4-14) +3’46
6. Gengler Patrick-Kruger-Gengler Ken (Mitsubishi Lancer E8 – 4-14) +4’10
7. Rausch Michael-Maurer Stephan (Opel Ascona – 4-14) +4’42
8. Devleeschauwer Christophe-Kirsch Maïté (Ford Fiesta R5 – 4-14) +5’13
9. Jacoby Gilles-Mersch Joé (Citroën DS3 R3 – 4-13) +5’18
10. Van de Wauwer J-P.-Vanderschueren JM (Citroën DS3 R3 – 4-13) +7’08

(Photos Timothy David)