La cinquième manche du Pirelli Junior BRC se disputera dans le cadre très agréable du Sezoensrally, à Bocholt. Les jeunes pilotes affronteront cette fois un terrain très spécifique. Un cinquième du parcours environ est en effet constitué de terre, un revêtement qui met en exergue l’audace et le car control. Une excellente école pour tout jeune pilote de rallye.

Photo Quentin Carpentier.

Jean Dilley mène actuellement le classement du Pirelli Junior BRC. Mais le Bruxellois n’a pas encore remporté de victoire. A Bocholt, le pilote Ford entend bien revendiquer la victoire. Avec leur moteur turbo, les Ford Fiesta auront-elles l’avantage sur les sections couvertes de terre ? Grâce à leur couple supérieur, elles devraient en effet se révéler redoutables sur les spéciales du Sezoensrally. 

Photo Quentin Carpentier.

Cela pourra aussi jouer à l’avantage de Niels Reynvoet, victorieux à Landen et qui avait hélas dû déclarer forfait au Rallye de Wallonie. Après avoir encore récemment disputé un rallye en Allemagne, Grégoire Munster sera dans le rythme. Le fils du patron de BMA revendique la tête du championnat avec son Opel Adam R2. A Namur, Tobias Brüls a également montré qu’il avait trouvé le mode d’emploi de sa très véloce Peugeot 208 R2. Quant à Thibaud Mazuin, il reste évidemment fidèle à sa Skoda Fabia R2, défendant les couleurs du constructeur tchèque dans le cadre du Pirelli Junior BRC.

Championnat (4/9): 1. Dilley 30 points; 2. Munster 28; 3. Reynvoet 26; 4. Mazuin 21; 5. Brüls 20; 6. Pyck 13; 7. Pacolet 6.