Si côté circuit, John Wartique prendra encore part au très intense week-end des Ferrari Finali Mondiali sur le circuit du Mugello à la mi-novembre, d’ici-là, le Liégeois sera actif en rallye. Et plutôt deux fois qu’une ! Ce prochain week-end, il prendra en effet le départ du JMC Rallye, à Jalhay, afin de découvrir le pilotage d’un bolide de pointe, la Ford Fiesta R5 Evo 2 de l’équipe J-Motorsport. Un parfait galop d’entraînement en vue du Rallye du Condroz-Huy, programmé les 5, 6 et 7 novembre…

En une dizaine d’années, John Wartique a fréquemment évolué en rallye, essentiellement au volant de bolides du temps d’avant dans le cadre des Legend Boucles @ Bastogne, mais aussi aux commandes de puissantes Porsche 911 GT3. En cette seconde partie de saison, celui qui vient de s’imposer à Francorchamps dans le cadre du Ferrari Challenge Europe sous les couleurs de D2P avait envie de tenter une nouvelle expérience en quittant une certaine zone de confort pour affronter les cadors du très coté Belgian Rally Championship au volant d’un bolide de la même catégorie de pointe…

« Les Porsche se font toujours plus rares à la location en Belgique, et celles qui évoluent en France ne peuvent pas rouler chez nous, explique John. Et puis, j’avais envie de découvrir les sensations au volant d’une voiture moderne de la catégorie reine. Le pari est forcément osé, dès l’instant où j’aurai tout à découvrir en deux épreuves à peine, mais la curiosité l’a emporté sur le reste. J’ai donc plongé, et je disposerai d’une Ford Fiesta R5 Evo 2, voiture construite par M-Sport, alignée par la formation J-Motorsport de Jourdan Serderidis et Fred Miclotte. »

Histoire de ne pas se lancer dans l’inconnu sur le parcours piégeux à souhait du Condroz-Huy, Wartique, une fois encore copiloté par Arnaud Lardinois, sera au départ du JMC Rallye Hautes-Fagnes ces 23 et 24 octobre. « L’opportunité de disputer une épreuve dans la région où j’ai grandi était intéressante, poursuit John. La popularité du JMC Rallye est en outre telle que ça en fait une épreuve idéale pour une remise en jambe avant le Condroz. D’autant que la concurrence s’annonce rude, puisque seront notamment au départ Grégoire Munster, qui vient de remporter deux des trois dernières manches du BRC, et Cédric Cherain, 3ème au Wallonie. Si l’objectif est de me jauger face aux spécialistes de la catégorie Rally2, ce sera déjà le cas dès ce prochain week-end ! »

Qu’on ne s’y trompe pas, le pilote de la Fiesta R5 Evo2 aux couleurs de FuelX n’a pas l’intention de jouer dans la même cour que ces garçons dans le vent sur la scène nationale. « Je démarre cette nouvelle aventure sans la moindre pression, sourit John. Il faudrait être fou pour croire que sans expérience avec ce type d’auto, je serai en mesure de me mesurer à Grégoire, Cédric et les autres. Ce qui m’intéresse, c’est de voir où je me situe, et à la fin du Condroz-Huy, constater quelle aura été ma progression. Je vais dès lors veiller à comprendre le mode d’emploi d’une Rally2, en tentant de boucler Jalhay et Huy… »

Y a plus qu’à ! Rendez-vous dès ce prochain dimanche avec au programme trois boucles de quatre spéciales, pour un total de près de 120 kilomètres contre le chrono.

Source: Com