Souvenez-vous, c’était il y a douze mois… déjà ! Après une carrière totalement inattendue et assurément atypique en circuit, qui l’a notamment vu passer par la GP3 Series et la Porsche Supercup en lever de rideau des Grands Prix de Formule 1, John Wartique défrayait une nouvelle fois la chronique en s’alignant au départ du populaire Rallye du Condroz-Huy au volant d’une Porsche 997 GT3 ! Objectif premier du Liégeois, copiloté par Arnaud Lardinois : prendre un max de plaisir… et en offrir au moins autant au public, tant la bande son et le spectacle généré par cette puissante propulsion sont incontournables. En guise de cerise sur le gâteau, John et Arnaud décrochaient la victoire en R-GT, mettant donc un point honneur en guise de point final à cette excursion, ou plutôt cette aventure condruzienne.

Un an plus tard, Wartique et Lardinois sont de retour en vue du même rallye, avec la même voiture, en l’occurrence la Porsche 997 GT3 ‘Degro’ alignée par l’équipe de Timothy Van Parijs. « Le plaisir avait été tellement intense l’an dernier qu’il était impensable de retourner au Condroz comme simples spectateurs, sourit John Wartique. Je voulais de nouveau rouler, et en ma qualité d’instructeur officiel Porsche A.G., c’était une 911 ou rien ! Inutile dès lors de se compliquer la tâche. Entre les coachings au Moyen-Orient et au Mans dans le cadre de la Porsche Experience, ou en Belgique pour Porsche Import, je vais retrouver avec un plaisir non dissimulé les spéciales hutoises. Ces derniers mois, je n’ai pas eu l’occasion de trop rouler en compétition, et j’avoue que cela me manque un peu. Ce qui en dit long sur notre niveau de motivation avec Arnaud ! Comme l’an dernier, on voudra prendre du plaisir, en donner au public… mais aussi comparer nos chronos avec les autres concurrents en catégorie R-GT, à commencer par le champion 2018 Patrick Snijers ! On l’a vu l’an dernier, un Condroz, c’est long et difficile, et tout peut arriver. Si la météo reste sèche, la Porsche pourra sans doute s’immiscer dans l’impressionnant peloton des R5, et si la pluie est au rendez-vous, et bien… le public va pouvoir en profiter au maximum ! »

Comme le veut la tradition, on se bousculera au portillon en bord de Meuse, et avec une locomotive tel que Kris Meeke, sans oublier Stéphane Lefebvre et tous les cadors belges, les spectateurs seront très nombreux dès le vendredi, prêts à profiter de cette délicieuse ambiance automnale qui caractérise le Condroz-Huy. Tout profit pour les partenaires de John Wartique et Arnaud Lardinois, qui seront pour l’occasion Diederickx J-F S.A., Spiroux Déménagements, DBR Construct, Radiatom, le traiteur SigneDengis, Kapla, Kronos Porsche Centre et la société Degro.

Cap sur la région de Huy le premier week-end de novembre… histoire de s’en remettre plein les yeux et les oreilles !

Source: Com