Il abordera son rallye à domicile en leader du championnat ASAF-FWB

En grimpant trois fois sur le podium en quatre courses cette saison, Johnny Vanzeebroeck est en tête du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Et ce week-end, c’est à Braine-le-Comte que le leader disputera le Rallye de Haute-Senne avec de belles ambitions.

Depuis ces débuts en 1998, le pilote de Hal a déjà aligné les kilomètres de spéciales sur de multiples montures souvent aussi originales que compétitives. Avec Chris Vandercruys, son fidèle copilote depuis 2004, ils évoluent cette année avec leur jolie Mitsubishi Lancer Evo10 sur les plus belles épreuves de Wallonie. Et après quatre rallyes, le bilan est très bon puisque le duo mène le championnat devant le pilote officiel Skoda Belgique, Sébastien Bedoret. Même si ce dernier évolue dans un autre contexte, c’est plutôt un honneur pour Johnny de le précéder : « Nous ne disposons clairement pas des mêmes montures mais c’est très valorisant de prendre le départ face à de telles références. Terminer deuxième au Salamandre derrière Sébastien et sa R5 mais devant celle du Danois Poulsen reste actuellement notre plus belle performance. »

Sur le podium aux Boucles Clavieroises, au Claudy Desoil (Erquelinnes) et après une quatrième place au Rallye des Ardennes (Dinant), les licenciés du Braine Auto Club sont confiants pour la suite. « Bedoret, Ciamin et Reynvoet ont gagné les premiers rallyes ASAF de l’année, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas de niveau ! Avec notre voiture bien plus proche de l’origine qu’une R5, nous abordons chaque course pour y réaliser le meilleur résultat possible. Même si notre premier but est d’abord de prendre du plaisir et d’en donner aux suiveurs ainsi qu’à nos partenaires sans qui rien ne serait possible. »

Face aux WRC, Kit Car et autres R5 attendues à Braine, l’équipage qui portera le numéro 7 veut démarrer en force ce dimanche : « Un nouveau podium nous comblerait et ce serait la plus belle façon de remercier ceux qui nous suivent ! En l’absence de Sébastien que nous espérons revoir à d’autres occasions, chaque seconde comptera néanmoins face à De Cecco, le local Verstaen ou encore le champion luxembourgeois Fernandez pour ne citer que ceux-ci. Mais quoi qu’il en soit et dans le cadre du championnat, voir l’arrivée sera synonyme de nouvelle bonne opération. »