Que cela soit dans la réalité ou dans l’univers virtuel, on aime gagner chez DRM Motorsport. Vendredi dernier sur le Circuit de Spa-Francorchamps, l’écurie dirigée par Matthieu de Robiano est devenue la première formation victorieuse de l’histoire de la VW e-Fun Cup. Cette compétition virtuelle a été mise en place par Kronos Events afin de permettre à ses animateurs habituels ainsi qu’à des nouveaux venus de s’affronter sur le jeu vidéo Assetto Corsa en attendant le coup d’envoi de l’European VW Fun Cup, championnat bien « réel » celui-ci, prévu pour les 22 et 23 août sur le circuit de Zolder.

C’est Julien Schein, engagé sur la #2 « DRM-Autographe », qui a ramené la victoire dans le fief de l’équipe basée à Bruxelles. Ce redoutable simracer, qui a également couru en karting et en BGDC, est un membre actif de DRM. Julien a réalisé le sans-faute en signant les deux pole positions avant de s’offrir les deux manches de 45 minutes au programme. « Mais ce ne fut pas une promenade de santé parce que Simon Duterme fut si menaçant qu’il m’a contraint à aligner les tours de qualifications pendant les deux courses », précise le Doischien. « J’avais toute l’équipe DRM mais aussi des fans et des proches qui me suivaient. La pression était donc là. Mais j’ai tout fait pour garder la tête froide et ne pas commettre d’erreurs ». Habitué des grandes courses sur simulateur, Julien était particulièrement ému de faire triompher DRM. « Après l’arrivée de la deuxième course, j’étais lessivé mais terriblement heureux pour le team et, en particulier, pour Matthieu », poursuit-il. « Même si cela reste du virtuel, une victoire en VW e-Fun Cup compte beaucoup pour lui. Ensemble, nous avons peaufiné le set-up de la #2 pour gagner une seconde pleine. C’est donc une victoire collective. Je le remercie chaudement pour sa confiance et son enthousiasme. »

Deux autres voitures portaient les couleurs de DRM Motorsport sur la version pixelisée du toboggan des Ardennes. Quentin Denis était de la partie sur la fameuse #299 verte et orange. Ayant la particularité de piloter avec une manette et non pas avec un volant comme la majorité des participants, le jeune Nivellois a fait fi de ce handicap pour terminer 6ème de la course 1 avant d’achever la course 2 au 9ème rang. « Vu que j’ai été souvent en bagarre, on m’a beaucoup vu pendant le streaming ! », plaisante Quentin. « Ce fut deux très chouettes courses où les passes d’armes ont été très correctes.Vu que le niveau est très relevé,je vise le Top 10 au classement final. Grâce à ma régularité, je suis actuellement 8ème du championnat. Mon objectif est donc momentanément atteint. Je me suis montré plus prudent qu’en qualifications et cela a payé. »

S’étant mis aux jeux vidéos suite au confinement, le père de Quentin, Philippe, pilotait quant à lui la #199 « DRM-Credeco ». Le doyen du peloton a rallié l’arrivée sans encombre aux 27e et 24e positions, non sans s’offrir quelques bagarres avec d’autres pilotes peu habitués, comme lui, au simracing. « On dit souvent qu’il est plus facile de piloter une voiture de course sur un ordinateur que dans la réalité vu que le danger physique est inexistant. Dans mon cas, c’est l’inverse ! », sourit Philippe. « Évidemment, je savais que je ne pouvais pas rivaliser avec les gamins qui sont nés avec les jeux vidéos. Mais je me suis amusé et j’ai même eu droit à mon heure de gloire quand j’ai franchi l’arrivée de la course 1 derrière Julien… alors qu’il venait de me prendre un tour ! Vivement la suite de la saison car c’est un réel bonheur de partager ce moment avec mon fils Quentin. »

La prochaine manche de la VW e-Fun Cup aura lieu le 1er juillet sur le circuit de Zandvoort. La course sera retransmise en direct sur Youtube sur la page de Motori nella Leggenda. Avec un total de 46 points inscrits, Julien Schein arrivera en tête du championnat avec une légère avance.

Source: Com