Avant la reprise de l’European VW Fun Cup à Zolder les 22 et 23 août prochains, DRM Motorsport brille de mille feux en VW e-Fun Cup, alter ego virtuel du championnat le plus « fun » de Belgique. L’écurie bruxelloise vient tout simplement de réaliser le sans-faute lors de la première moitié du championnat grâce au brio de l’excellent Julien Schein. Sur la lancée de sa démonstration de Spa-Francorchamps, le pilote de la #2 « DRM-Autographe » a une nouvelle fois créé la sensation en battant les vingt-trois autres participants inscrits à la deuxième manche de la série sur le circuit de Zandvoort.

Le week-end au littoral hollandais fut une copie conforme du précédent disputé dans les Ardennes belges. Julien s’élançait en pole position de la course 1 avant de se forger une légère avance et cueillir sa troisième victoire en autant de courses. « Mes poursuivants roulaient très fort et je n’ai jamais pu me permettre de lever le pied », explique le Doischien. « Heureusement, Matthieu de Robiano et moi avons encore bien travaillé sur le set-up de la #2, ce qui m’a permis d’avoir une voiture suffisamment performante pour maintenir l’écart. Je me suis fait néanmoins une chaleur à cinq minutes de l’arrivée : à Scheivlak, je me suis déconcentré une fraction de seconde et j’ai mis deux roues dans le gazon. Ce fut une électrochoc qui m’a poussé à attaquer sur la fin pour éviter que Simon Duterme ne revienne dans mon sillage ».

La course 2 avait comme un air de déjà-vu avec celle de Spa-Francorchamps. Dès le départ, Julien voyait son adversaire le plus coriace, le redoutable Simon Duterme, se blottir dans ses échappements. Les deux pilotes n’allaient jamais se lâcher mais c’est bien Julien qui s’imposait à nouveau au bout des 45 minutes de course. Avec 92 points inscrits sur 92 possible, le pilote DRM Motorsport a rendu jusqu’à présent une copie parfaite ! « Simon fut une menace constante et ne m’a jamais laisser souffler une seconde », précise Julien. « Après cette deuxième course, j’étais exténué. Le simracing demande une énorme concentration et il est très facile de faire une erreur. Une fois de plus, le travail de Matthieu et moi a porté ses fruits. Je peux mathématiquement être champion dès le prochain meeting, à Zolder. Mais je ne vais pas me reposer sur mes lauriers et poursuivre sur ma lancée pour offrir à toute l’équipe DRM une troisième victoire d’affilée. »

Cette deuxième manche de la VW e-Fun Cup fut en revanche à oublier pour Quentin Denis. Le jeune pilote de la #299 « DRM-Credeco » était contraint à l’abandon en course 1 après deux accrochages avec d’autres concurrents. Très déçu, le Brabançon préférait ne pas disputer la deuxième course du meeting. « Je suis évidemment très triste du dénouement de Zandvoort », déplore Quentin. « Il y avait moyen d’entrer dans le Top 10. Malheureusement, j’ai dû abandonner après un accrochage à Hugenholtz lors de la première manche. Sur le coup de la frustration, j’ai renoncé à poursuivre le meeting. Je m’excuse sincèrement auprès de ceux qui auraient pu être choqués par ma réaction. Rendez-vous désormais à Zolder pour la revanche, où mon père Philippe sera à nouveau à mes côtés ».

Lors de la troisième manche de la VW e-Fun Cup qui se tiendra à Zolder ce mercredi 8 juillet, Julien Schein, Philippe et Quentin Denis seront rejoints par une tête bien connue chez DRM Motorsport. Invité par Kronos Events et le Belgian VW Club, Martin Businaro pilotera la célèbre #50 « Flower Power ». Les courses seront diffusées en direct sur la page Youtube de Motori della Leggenda.