Troisième vainqueur différent en trois courses

La 3ème manche du Pirelli Junior Belgian Rally Championship, disputée dans le cadre du TAC Rally, a encore une fois démontré que ce championnat s’annonce très passionnant. Niels Reynvoet semblait parti pour s’adjuger la victoire mais il s’est laissé piéger dans l’avant-dernière spéciale. Gilles Pyck s’est ainsi vu offrir le succès sur un plateau pour ses débuts dans le Pirelli Junior BRC.

Après l’impressionnante démonstration de Grégoire Munster à Spa et la convaincante victoire de Niels Reynvoet un peu plus tôt au Haspengouw, on s’attendait à un chaud duel entre ténors sur les routes flandriennes. Ce duel tournait nettement à l’avantage du pilote local. Niels Reynvoet prenait autoritairement le commandement, tandis que Grégoire Munster faisait de mauvais choix de pneus.

« Apparemment, notre rythme est bon puisque nous avons pris une demi-minute d’avance sur Grégoire Munster, » déclarait Niels Reynvoet, qui était un peu dans son jardin à Tielt. La 2ème boucle restait aussi à l’avantage du pilote Fiesta qui contrôlait les débats.

Niels Reynvoet était le plus rapide à Tielt mais il s’est laissé piéger alors qu’il avait course gagnée. (photo D. Naert)

« Je me suis trompé deux fois dans mes choix de pneus, » regrettait de son côté Grégoire Munster, qui plaçait néanmoins son Opel Adam R2 en 2ème position après 8 spéciales. « Dans le premier chrono à Schuiferskapelle, j’étais surpris que les routes soient aussi glissantes. J’étais le seul à avoir opté pour des slicks à l’arrière, alors que nos adversaires utilisaient des gommes encore plus tendres en ayant monté des pneus pluie. Pour la 2ème boucle, je pensais que mon choix du matin serait le bon avec la température qui s’élevait mais il n’en était rien. Je souffrais encore de survirage… »

Au début de la 3ème boucle, Munster sortait de la route, si bien que Reynvoet semblait assuré de la victoire. Jean Dilley avait en effet commis la première sortie de sa carrière durant la 2ème boucle.

« Je trouvais le parcours très amusant ici: glissant et très rapide. Mais je me suis laissé piéger quand la voiture a décroché de l’arrière. Nous sommes restés bloqués dans un fossé pendant 5 minutes environ, » racontait Jean Dilley déçu.

Mais dans la finale, la course basculait brusquement. Niels Reynvoet partait en tonneau dans l’avant-dernier chrono de Schuiferskapelle. Fils de Bart, lui-même rallyman originaire de Poperinge, Gilles Pyck (22 ans) se voyait offrir la victoire sur un plateau. Inespéré.

Une entrée en matière inespérée pour Gilles Pyck (à gauche) et Emile Mourisse. (photo MPP)

« J’étais vraiment déçu pour Niels, car il était le plus rapide, » expliquait Gilles Pyck honnêtement. « J’ai en tout cas vécu de très beaux débuts dans le Pirelli Junior BRC. La Peugeot 208 R2 dont nous disposions ici est celle que Sébastien Bedoret pilotait l’an dernier. J’avais prévu de disputer toutes les épreuves du Pirelli Junior BRC à partir d’Ypres. Mais après cette victoire à Tielt, je vais essayer d’étoffer mon programme. » Grâce à ce succès, Gilles Pyck a pu retourner chez lui avec 4 nouveaux pneus Pirelli et une très belle montre Rodania.

Prudent pour sa découverte de l’épreuve, Thibaud Mazuin a amené sa Skoda Fabia R2 à une belle 2ème place, qui lui permet de marquer 8 points au championnat. 3ème, Tobias Brüls s’estime heureux de ce résultat après être sorti dans un champ à 150 km/h suite à des problèmes de freins. Le Germanophone a ainsi perdu lui aussi quelques minutes avec sa Peugeot 208.

Au classement du championnat, Niels Reynvoet conserve la tête grâce à ses 6 meilleurs temps. Gilles Pyck a réalisé le plus gros score du week-end avec 13 points tandis que 4 pilotes ont réalisé au moins un meilleur temps. La lutte pour le titre s’annonce très ouverte…

Classement du Junior BRC après Tielt: 1. N. Reynvoet 26 points; 2. T. Brüls 22; 3. J. Dilley 19; 4. G. Munster 17; 5. T. Mazuin 16; 6. G. Pyck 13; 7. S. Pacolet 6.

Thibaud Mazuin a eu raison de jouer la carte de la prudence pour sa découverte du TAC Rally. (photo T. Buyse)

 

Jean Dilley a pris une belle 3ème place malgré une sortie de route pénalisante. (photo BRC/Leeuwerck)