C’était il y a 30 ans. Lors de l’été 1987, le Karting des Fagnes ouvrait ses portes. Depuis, le circuit de Mariembourg est devenu un incontournable dans le paysage sportif et touristique en Région Wallonne. Alors qu’une épreuve internationale est de nouveau programmée en 2018, le Karting des Fagnes est aussi et surtout un attrait touristique majeur où tout un chacun peut aller se faire plaisir au volant d’un kart.

En trois décennies, le Karting des Fagnes a toujours su évoluer avec son temps. Et les récents travaux effectués sur le site le confirment encore. Avec l’aide de subsides reçus de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Karting des Fagnes a procédé à une cure de rajeunissement : nouvel asphalte, rénovation de la cafétéria et création d’un nouveau bâtiment comprenant notamment une salle de briefing et une salle de presse, deux éléments indispensables pour accueillir de nouveau une grande course internationale.

« Environ un an et demi après la reprise, nous sommes fiers et heureux du chemin parcouru », explique Thierry Lepinne, le gérant. « L’objectif d’accueillir une épreuve internationale est atteint puisque le Karting des Fagnes sera, en 2018, le théâtre de l’International Open, une rencontre européenne pour les catégories X30 avec environ 250 pilotes au départ. Avec cette date butoir en tête, nous poursuivons le relooking complet des installations et l’objectif est plus que jamais de faire de notre site un pôle international du karting. »

L’organisation d’une telle compétition, qui vient s’ajouter aux courses nationales ou régionales, est du pain béni pour le sud de la Province de Namur, le secteur horeca pouvant en effet largement en tirer profit. Mais il n’y a pas que dans ce secteur que le Karting des Fagnes confirme son rôle de moteur économique de la région.

« Depuis la reprise, l’effectif a été revu à la hausse et nous avons déjà engagés trois nouveaux équivalents temps plein sur le site », se réjouit Thierry Lepinne. « Le tout en limitant au maximum l’impact environnemental pour les habitants de la région puisque nous avons rempli toutes les conditions fixées par notre nouveau permis d’exploiter, notamment en terme de nuisance sonore et de respect de l’environnement. Le circuit est parfaitement intégré et la reconduction du permis n’a souffert d’aucune discussion. »

En dehors des courses, le Karting des Fagnes est un lieu animé tout au long de l’année. En plus de propriétaires de karts venant se faire plaisir au volant d’engins proches de ceux utilisés en compétition, des dizaines de milliers de personnes viennent pratiquer le karting de loisir grâce aux 50 machines « dernier cri » proposés à la location. « Au cours des derniers mois, l’activité touristique n’a fait que grimper », poursuit le gérant. « Nous mettons l’accent sur l’accueil, sur la sécurité et sur la communication. Nous nous félicitons ainsi du partenariat avec le Pays des Lacs, qui propose désormais une billetterie sur son site internet. La proximité des Barrages de l’Eau d’Heure nous aide bien aussi, tout comme les nombreux partenariats avec les acteurs touristiques locaux. Ainsi, nous allons, par exemple, proposer des formules combinées et le tourisme est un domaine que nous continuons de développer en priorité. »

Plus que jamais, le Karting des Fagnes est attractif pour le grand public. Et si des pilotes comme Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso, Stoffel Vandoorne, André Lotterer ou Max Verstappen y ont roulé en compétition, il est impossible de compter tous ceux qui, depuis 30 ans, ont pris un maximum de plaisir sur les karts de location de la piste fagnarde. Entre sport de très haut niveau et sport de loisir, l’histoire est loin d’être terminée !