Vainqueurs ce mercredi de la troisième étape du Rally Kazakhstan, longue de 327 kilomètres, Nasser Al-Attiyah et Mathieu Baumel ont accru leur avantage au classement général sur leur plus proche poursuivant.

Après trois jours de course, l’équipage du Toyota Hilux n°201 possède une avance de 11 minutes et 55 secondes sur le deuxième équipage classé.

Et derrière le Qatari, les positions ont évolué puisque c’est désormais Bernhard Ten Brinke et Tom Colsoul que l’on retrouve!

Concédant aujourd’hui seulement 3’36 » sur le vainqueur de l’étape du jour, malgré une crevaison lente, la paire néerlando-belge s’est emparée du premier accessit.

Peu à l’aise en début d’étape dans les dunes, Jakub Przygonski et sa Mini ont donc reculé d’un rang. Mais avec seulement 27 secondes de retard sur le Néerlandais, le Polonais n’a évidemment pas dit son dernier mot.

Le grand perdant de cette troisième étape n’est autre que le premier leader de l’épreuve, Yazeed Al-Rajhi, qui était bien parti avant de partir en tonneau, ce qui lui coûtait plus d’une heure. Désormais, le Toyota d’Al-Rajhi pointe au 7e rang à près de 1h30 des leaders.

Au quatrième rang derrière Al-Attiyah, Ten Brinke et Przygonski, Stéphane et Andrea Peterhansel devancent avec leur Buggy du team X-Raid le Ford F-150 Raptor de Miroslav Zapletal.

Photos FIA & X-Raid.