Mercredi soir, les équipages alignant une Volkswagen Polo R5 au Renties Ypres Rally ont présenté leur monture chez Top Motors à Wevelgem. Pour la première fois secondé par Veronique Hostens, Kevin Abbring pourra marquer des points dans le cadre du Jobfixers BRC puisqu’il s’est inscrit au championnat.

« J’ai de bonnes sensations sur la VW Polo R5. La voiture est particulièrement stable. Quand tu veux augmenter le rythme de 2%, tu sens directement les réactions de la voiture. Pareil quand tu es juste en-dessous de la limite. Cette Polo R5 met vraiment en confiance. Elle est impressionnante. Après avoir piloté le week-end dernier une Supercar en Championnat du Monde de Rallycross, j’avais évidemment l’impression que ça n’allait pas très vite lors de nos premiers essais. Mais après quelques passages sur les routes étroites de la région d’Ypres, j’ai pu voir que le rythme était vraiment très élevé. Je pense pouvoir vraiment signer un bon résultat cette année », sourit le pilote néerlandais.

Avec trois victoires en poche cette année en BRC, Kris Princen est également confiant : « Nous sommes bien placés au championnat, mais ce n’est qu’en cours de rallye que nous déciderons d’adapter ou pas notre stratégie en fonction du championnat. J’étais très content de nos essais et je suis donc parfaitement prêt. On a peut-être l’impression que c’est facile avec la Polo R5, mais ce n’est pas le cas. Les différences restent minimes et ce sont les détails qui feront la différence. Je m’attends en tout cas à une course très serrée devant. Il ne faut vraiment pas sous-estimer Craig Breen et Kevin Abbring », confirme le Champion de Belgique.

Ne disputant que quelques épreuves chaque année et secondé cette fois par Kris D’Alleine, Davy Vanneste ne se fait quant à lui guère d’illusions : « Je suis ravi de pouvoir piloter cette superbe VW Polo R5, mais je ne vais certainement pas me comparer à Kevin Abbring, Kris Princen et encore moins à Craig Breen. Grâce à mes partenaires et surtout à Wim Delporte, j’ai l’opportunité d’être au départ sur cette Polo R5. A Wervik, j’ai eu un peu de mal à prendre la voiture en main. Les limites sont difficiles à cerner. Mais je suis convaincu évidemment que cette VW possède un énorme potentiel. »   

La voiture de Davy Vanneste doit cependant attendre un nouveau moteur : « Lors des essais, nous avons connu des problèmes. L’équipe va installer un nouveau moteur cette nuit afin que nous puissions présenter la voiture demain au contrôle technique. »

Source: Com