Disputé hier en fin d’après-midi près de Gap, le Shakedown du Rallye Monte-Carlo a permis aux Hyundai de Neuville et Sordo de signer les meilleurs temps. Une prestation encourageante, mais qui n’est pas nécessairement très significative au vu du profil de cette spéciale d’essai et des conditions dans lesquelles elle s’est disputée.

Chez Citroën, on se montrait satisfait du travail accompli même si Kris Meeke et Craig Breen ne signaient « que » les 4e et 9e temps.

« C’était un shakedown globalement sec au début, même s’il y avait quelques virages boueux », notait Kris Meeke. « Le niveau de grip a ensuite progressivement baissé au fil des roulages, mais nous en avons quand même profité pour passer une dernière fois en revue les différents pneus et essayé deux trois petites choses supplémentaires. Je suis content de cet ultime test, les temps ne sont pas représentatifs, en revanche le feeling est toujours un bon indicateur, et ce soir il est bon. »

Neuvième temps à 2″7 de Neuville, Craig Breen abondait dans le même sens: « On était en pneus tendres sur le run attendu comme étant le plus rapide, ce qui n’était pas le choix de la performance, en même temps nous n’étions pas là ce soir pour chasser le chrono. Ce shakedown était riche en enseignements pour la suite, et le point positif, c’est que je me suis réellement senti en confiance derrière le volant de ma Citroën C3 WRC. « 

Photos Citroën Racing