Les meetings en Lamborghini Super Trofeo Europe s’enchaînent pour Anthony Lambert et son équipier Niels Lagrange. Deux semaines après leur prestation encourageante de Misano, les deux Belges du Leipert Motorsport ont retraversé l’Europe avec la ferme intention de briller sur le circuit de Zandvoort. « A la lumière de ce que nous avions montré en Italie, nous visions au minimum un podium aux Pays-Bas », admet Anthony. « Nous avions de surcroît mis la main sur des réglages corrects pour notre Lamborghini Huracan Super Trofeo lors des essais. Cela nous a mis en confiance pour la suite du week-end. »

C’est bien connu que le mieux est parfois l’ennemi du bien, ce dont Anthony allait hélas faire les frais lors de la Course 1. « En voulant peaufiner le set-up, nous nous sommes complètement fourvoyés et la Lambo est devenue inconduisible avec beaucoup de survirage », regrette le Castelbrainois. « Nous étions à deux secondes des meilleurs. Lors des cinq derniers tours, j’ai dû bouchonner et fermer toutes les portes pour sauver la 5ème place. Au final, j’y suis parvenu et je me suis bien amusé en piste. Mais nous espérions clairement mieux. »

En mode ‘Iron Man’, Anthony filait ensuite au Circuit de Spa-Francorchamps pour assurer la nuit des 25H VW Fun Cup sur la voiture #219 de l’équipe CG Racing. « J’ai effectué un double relais pendant que mes équipiers se reposaient. Le team de Christophe Godart a encore une fois préparé une excellente voiture, ce qui m’a permis de signer le meilleur temps de l’équipage. Pendant la nuit, j’étais dans le tiercé des pilotes les plus rapides en piste. Je me suis bien marré avant de rebrousser chemin et retourner à Zandvoort. » En compagnie de William Godefroid, Corentin Gilson et Emerson Delcourt, Anthony sera classé à une honorable 18ème place finale.

Après avoir bien dormi sur le trajet du retour, Anthony abordait cette Course 2 de Super Trofeo avec optimisme. Mais là encore, un grain de sable allait se glisser dans l’engrenage du bolide italien. « La voiture se comportait beaucoup mieux mais nous n’avions pas de vitesse de pointe. J’ai passé le volant à Niels en 4ème position mais notre pari de mettre les pneus rainurés avec l’arrivée de la pluie n’a pas payé. Nous terminons à nouveau 5èmes en ‘Pro’ et 6èmes au général. »

Même s’il a marqué des points précieux au championnat, le jeune pilote de 19 ans ne pouvait pas se satisfaire du résultat final. « Toute l’équipe est déçue car nous avions le potentiel pour finir au moins sur le podium. La prochaine manche sera la plus importante pour Niels et moi puisque nous jouerons à domicile sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Qu’on se le dise : nous aurons la ferme intention de briller sur nos terres. Ce Top 3 nous nargue depuis le début de la saison. Il est temps de conjurer le sort… »

Rendez-vous donc dans les Ardennes belges où le Lamborghini Super Trofeo Europe se produira les 25, 26 et 27 juillet en lever de rideau des légendaires Total 24 Hours of Spa.

Source: Com