Land Rover Defender Story (24.07.2020)

Il est des véhicules pour lesquels on a plus à dire que pour d’autres. C’est le cas du Land Rover Defender. Véhicule tout-terrain par excellence dont la naissance date de 1948, il est pour ainsi dire resté inchangé durant 70 ans ! Avant de vous présenter sa nouvelle interprétation et de vous faire part de nos impressions à son volant, petit coup d’œil dans le rétroviseurs et rappel des faits qui ont marqué sa longue carrière. (Marc Lacroix ; illustrations constructeur & Depositphotos)

 

1947 : Construction du 1er prototype de Land Rover ; châssis de Jeep Willys ; 4 cylindres 1.389cc ; position de conduite centrale ;

 

30/04/1948 : Présentation du Land Rover Série I (Amsterdam) ; lignes carrées, panneaux de carrosserie en alu sur ossature en acier, châssis court ou long, bâché, tôlé, vitré ou Station Wagon ;

 

1948 : Lancement de la produciton ;

 

1952 : 50.000e Land Rover ;

1953 : Lancement d’un empattement long ;

 

1954 : 100.000e Land Rover ;

 

1958 : Série II 88 et 109 : finition améliorée ; calandre en grillage métallique ;

 

1959 : 250.000e Land Rover ;

1966 : 500.000e Land Rover ; devient une des stars dans la série télévisée Daktari (de 1966 à 1969).

1967 : British Leyland devient propriétaire de la marque ; nouveau 6 cylindres 2.6-83 ch optionnel pour le 109 ;

 

1968 : Les phares migrent vers les extrémités d’ailes ;

1971 : 750.000e Land Rover ;

1973 : Série III ; nouvelle sensible évolution de la calandre (plastique), charnières plates, nouvelle planche de bord (instruments face conducteur), nouvelle suspension, boîte de vitesses synchronisée ; 750 000e unité produite ;

 

1976 : 1.000.000e Land Rover ;

1983 : Land Rover 110 (long) ; considéré comme 4e génération ; nouvelle calandre, pare-brise en une seule pièce et élargisseurs d’ailes ; apparition de ressorts hélicoïdaux, freins à disques avant et direction assistée de série ; toujours les 4 cylindres 2 ¼ litres essence ou diesel et le V8 3,5 litres ;

1984 : Lancement du 90 (court) ; nouveau diesel 2.5-67 ch ;

 

1986 : Nouveau turbo Diesel sur base du 2.5 lit ; la puissance passe à 85 ch ;

1990 : Devient Defender ; nouveau moteur 200 TDi du Discovery ;

1994 : Ultime évolution du 200 TDi renommé 300 Tdi ; nouvelle boîte ;

17/03/2000 : Le groupe Ford rachète Land Rover (et Jaguar) à BMW et l’intègre dans sa division Premier Automotive Group ;

 

05/2007 : Mise à jour ; nouveau moteur 2.4-122c h (du Ford Transit) et boîte ; nouvel intérieur ; sièges arrière face à la route et non plus banquettes latérales ;

12/06/2007 : Rachat de Land Rover (avec Jaguar) par l’Indien Tata Motors qui transfère les deux marques dans Jaguar Land Rover (JLR) ;

 

09/2011 : Concept car DC100 (Francfort) ;

 

11/2011 : Concept car DC100 et version Sport Concept (Los Angeles) ;

 

2013 : Defender LXV Special Edition pour célébrer les 65 ans de Land Rover ;

11/12/2015 : 2 millions de véhicules produits depuis 1948 ;

29/01/2016 : Fin de production ;

 

2018 : Relance d’une série spéciale nommée Works V8 pour célébrer les 70 ans de la marque ;

 

06/2020 : Lancement Defender 110 ;

 

Fin/2020 : Commercialisation Defender 90 (3 portes).

 

Santana

Pendant quelques années, le Land Rover a aussi été produit sous licence par Santana. Petit rappel des faits.

1958 : Production de Land Rover sous licence par le constructeur espagnol Santana : le Santana 2500 ; base Land Rover ;

1983 : Land Rover annule sa participation dans le constructeur espagnol Santana Motor ;

1999 : Présentation du Santana PS-10 ; basé sur 2500 ; moteur Iveco 2.8-125 ch ;

 

Mi-2000 : Production du Santana PS-10 ;

23/05/2002 : Présentation du Santana Annibal PS10 (Madrid); versions 3 ou 5 portes, torpédo ou Pick-up (voir ci-dessous) ;

2004 : Le Santana PS10 Annibal, puis l’Iveco Massif/Campagnola, produit par le constructeur espagnol Santana Motor est un dérivé du Land Rover Serie III, qui avait été produit sous licence en Espagne, par cette firme ;

 

2006 : Accord entre Santana et Iveco ; présentation de l’Iveco Massif (base PS-10) ;

02/2011 : L’usine Santana ferme ses portes.