Sur un Rallye de Grande-Bretagne qui vit nombre de leurs compatriotes s’illustrer, Esapekka Lappi et Janne Ferm ont très tôt démontré leur goût pour les chemins rapides des forêts galloises, avec une victoire en WRC2 dès leur première participation en 2016.

Les Finlandais firent encore mieux la saison passée, avec une troisième place ponctuée de deux meilleurs temps témoignant de leurs prédispositions pour cet exercice. D’où les légitimes espoirs qu’ils nourrissent cette année, d’autant qu’ils ont à présent atteint un haut niveau de confiance à bord de C3 WRC sur la terre, confirmé par leurs excellentes prestations finlandaises et turques.

Si leur huitième place dans l’ordre de départs pourrait ne pas être idéale en cas de pluie, Esapekka et Janne n’en restent pas moins déterminés à poursuivre sur leur bonne lancée actuelle.

« Ce rallye constitue une épreuve de légende, en raison de la nuit, du brouillard, des intempéries, qui en font toujours un sacré challenge. », indique Lappi. « Il y faut du cœur car c’est plutôt rapide et roulant. L’une des clefs sera sans doute d’avoir une voiture pas trop sensible aux changements de grip, car ils sont incessants. Nous avons bien travaillé en tests, même si c’était sec. Avec notre ordre de départs, la pluie ne serait pas à notre avantage. En tout cas, en Turquie j’avais un bon feeling avec ma C3 WRC lorsqu’il s’est mis à pleuvoir dans la longue spéciale du vendredi. »