Le premier, Fred Caprasse, est originaire de Tenneville, le second, Romuald Thirion, est de Bercheux. Ce qui signifie que dans le contexte des Legend Boucles à Bastogne, on a clairement affaire à des enfants du pays, et donc de l’épreuve chère au RAC Spa de Pierre Delettre. Le week-end des 2, 3 et 4 février, ils seront remontés comme jamais afin de briller lors de ce qu’ils considèrent comme ‘leur’ événement sportif annuel, sorte de nouvelle Bataille des Ardennes du sport auto !

Pratiquant avec un égal bonheur circuit et rallye, Fred Caprasse s’alignera une nouvelle fois au volant d’une redoutable Ford Escort MK2 Gr.4 propriété de Christophe Jacob. «Avec la même motorisation que l’an dernier, ce qui signifie que je connais le potentiel et le mode d’emploi de l’auto, explique celui qui sera toujours copiloté par Geoffrey Razzi. Il y a deux semaines, nous avons effectué une bonne séance de test sur le circuit de Mettet, ce qui m’a permis de prendre la mesure des limites de l’auto. Je tiens d’ailleurs à remercier Christophe pour son accompagnement préparatoire plus que professionnel… ainsi que mes partenaires et fidèles supporters. Un ultime roulage est programmé le jeudi 1er février dans l’après-midi, soit à peine plus de 24 heures avant le départ des Legend Boucles. Cela me réjouit d’autant plus que ce ‘shakedown’ aura lieu sur la commune de Tenneville, soit à la maison ! »

C’est donc dans un contexte connu que Fred Caprasse pourra revendiquer un résultat en vue… « L’organisation annonce 30% du parcours totalement neuf, et franchement, on se réjouit de voir où les nouvelles spéciales vont passer, poursuit le pilote. Cette région, je la sillonne depuis toujours, ce qui signifie que les locaux ont l’avantage de très vite comprendre par où ça tourne. Si, contrairement à l’an dernier, je peux éviter d’être pénalisé par un problème de type crevaison ou autre, je pense qu’un top 5 absolu peut être envisagé. On va tout faire en ce sens, quoi qu’il arrive… »

Si le duo Caprasse-Razzi fera le maximum pour pointer dans les hautes sphères du classement, ce sera aussi le cas de Romuald Thirion, toujours accompagné de Fred Jacquemin dans l’habitacle de la désormais incontournable Opel Ascona A 1900. « L’auto est exactement la même que l’an dernier, si ce n’est que cette fois, j’utiliserai des roues de 15’’ qui sont autorisées, explique Romuald. L’objectif ne change pas : tenter de trouver place dans le top 10 final… en plus bien sûr de devancer Fred Caprasse (rire !). Je sais que l’Ascona A est moins performante que les 911 et autres Escort, ce qui signifie que je mets aussi un point d’honneur à tenter d’être le meilleur représentant de la marque au blitz durant l’épreuve… J’ai entendu dire qu’un pilote du calibre de Cédric Cherain serait aussi au départ en Opel. Tant mieux ! Pouvoir me mesurer, sur un terrain que je connais très bien, à de telles références, ce n’est possible qu’aux Legend Boucles à Bastogne ! J’en profite d’ailleurs pour remercier chaleureusement tous les partenaires qui s’embarquent avec moi dans une telle aventure à domicile… »

Pour nos deux héros locaux, il est clair que l’avènement des Legend Boucles à Bastogne est synonyme de gros boost pour le sport auto dans la province de Luxembourg… « Dans les quelques mois qui précèdent l’épreuve, on ne parle plus que de ça, reprend Romuald Thirion. Cette année, au garage familial, à Bercheux, on assure la préparation de cinq voitures au total ! L’engouement est vraiment incroyable. Avec pour cerise sur le gâteau que l’épreuve passe devant ma maison. Et sur de telles spéciales, je peux vous dire que les chronos seront bons et ma motivation énorme ! »

« C’est assez incroyable de voir le nombre d’initiatives en rapport avec les Legend Boucles à Bastogne qui se concrétisent aussi dans les communes adjacentes, enchaîne Fred Caprasse. Et puis, pour des gars comme Romuald et moi, avoir la possibilité de rouler devant autant de personnes qu’on connaît, c’est juste magique. On se réjouit vraiment que la fête commence… »

Une fois encore, Fred Caprasse et Romuald Thirion emmèneront la caravane de régionaux, toujours plus imposante, et cette année encore, ils mettront tout en œuvre pour être prophètes en leur pays…

Source : Com