Ces 4 et 5 septembre, les Bulex 24 Heures Karting de Francorchamps confirmeront leur statut d’épreuve phare pour le karting de compétition-loisir avec 66 équipages au départ. Après le huis-clos de 2020, le public fera son retour aux abords de la piste ardennaise.

L’année 2021 est celle des bonnes nouvelles pour les Bulex 24 Heures Karting de Francorchamps. Après l’annonce au printemps d’un nouveau partenariat avec Bulex, One Day Karting a poursuivi avec passion et assiduité la préparation du double tour d’horloge karting le plus populaire de Belgique. Et le travail effectué depuis plusieurs années porte ses fruits !

« Nous allons battre un nouveau record avec 66 karts sur la grille de départ », se réjouit Patrick Van Billoen, l’organisateur qui a pris le pari un peu fou de relancer l’épreuve en 2013. « En réalité, nous avons reçu environ 80 demandes d’engagement, mais nous avons appliqué la règle du premier arrivé, premier servi. Cette édition marquera aussi le retour du public grâce au Covid Safe Ticket et nous gardons évidemment tous les ingrédients qui ont fait le succès de notre épreuve jusqu’à présent. Ainsi, la course sera retransmise en vidéo sur internet et sur notre page Facebook. Nous conservons aussi les changements de kart pendant la course pour plus d’équité, un service de chronométrage ultra-professionnel et notre direction de course habituelle avec les expérimentés Noël Geilenkirchen, Laurent Voogt et Bernard Delvenne. En outre, les animations – dont les Pom Pom Girls – feront leur retour. Bref, ce sera la grande fête du karting, comme on l’aime ! »

Les spectateurs de retour

Pour que la fête soit totale, il faut des spectateurs. Après le huis-clos de 2020, pour les raisons que l’on connait, ceux-ci feront leur retour pour encourager les pilotes de ces Bulex 24 Heures Karting de Francorchamps. Pour assister à l’événement, il faudra toutefois remplir deux conditions : s’inscrire au préalable dans la rubrique « Inscriptions » du nouveau site internet de One Day Karting (www.onedaykarting.be) et présenter le QR code de son certificat « Covid Safe » à l’entrée. Par contre, une fois cette action administrative terminée, chacun pourra profiter librement de l’ambiance unique de cette course avec de nouveaux aménagements pour les spectateurs, notamment au bout de la ligne droite de départ.

En collaboration avec Kart48, le Karting de Francorchamps et Bulex, l’organisateur proposera aussi des baptêmes de piste dans un kart biplace. Tous les bénéfices seront versés à l’opération Cap 48 de la RTBF. Quant au sponsor-titre Bulex, il profitera de l’épreuve pour inviter des clients, certains d’entre-eux se retrouvant aussi au volant des karts #14, #15 et #16.
Trois catégories pour autant de courses dans la course

Pour offrir diverses courses dans la course et garantir à chacun de se battre avec des adversaires de son niveau, One Day Karting a créé trois catégories. Les débutants seront engagés en Rookie’s (1 seul pilote au maximum ayant déjà pris part à l’épreuve depuis 2013) et les plus expérimentés en Expert’s (+ de 75 % des pilotes comptant au moins 2 participations à l’épreuve). Entre les deux, on retrouvera les Biitwiins (en référence au terme anglais Between et aux karts bimoteurs, aussi appelé Twins).

À la lecture de la liste des engagés, force est de reconnaître que l’équilibre entre les trois catégories est bien établi. En plus de la lutte pour le classement général, voilà qui ne manquera pas de pimenter les débats !

Des grands noms et des favoris

Les Bulex 24 Heures Karting de Francorchamps, c’est avant tout la possibilité pour des centaines de pilotes amateurs de disputer une course de 24 Heures à des tarifs très raisonnables et avec un encadrement professionnel. Pour certains, c’est une sorte de rêve qui se réalise. La compétition, l’esprit d’équipe, la lutte contre la fatigue, le pilotage de nuit, le jour qui se lève, la joie de voir l’arrivée… Il faut l’avoir fait un jour pour savoir à quelle point cette aventure est passionnante, grisante même.

Mais il y a aussi une course et une victoire de prestige à aller chercher ! Parmi les 66 équipages engagés, le #1 de l’équipe Winner aura à cœur de confirmer ses succès de 2019 et 2020. Matts Breckpots, Amandio Costa Paz, Arnaud Teeuwen et Dylan De Wolf font en tous cas figure d’épouvantail.

Lui aussi dans l’équipage victorieux en 2020, Filipe Vieira relèvera quant à lui un autre défi : disputer la course seul sur le kart #9 Vieira Solo Hola Lulu ! Après avoir réussi à terminer l’épreuve à deux en 2016, le Belgo-portugais tente là un authentique exploit.

Impossible évidemment de citer ici tous les favoris d’une course une fois de plus très ouverte, mais on retrouve parmi les engagés des noms connus. Vainqueur des 24H de Spa et des 24H du Mans en GT, Maxime Martin sera une des vedettes d’une édition accueillant aussi le pilote d’essais en Formule E Sam Dejonghe et la pilote de GT Angélique Detavernier.

Parmi les habitués, le recordman de victoires aux Bulex 24H Karting de Francorchamps Fabio Paoleschi a composé une équipe très internationale pour viser un nouveau succès. D’autres références du karting (4 temps ou 2 temps) seront aussi de la partie avec, parmi d’autres, Jérémy Peclers (vainqueur des 24H de Francorchamps en 2017), Fabio Kieltyka, Maurizio Pignato, Rayhan Mouôya, Alessandro Tudisca, Evan Becerra, Thomas Vansteenberghe, Théo Pirmez, le jeune Tyron Kinard, etc.

Certains délaisseront les courses de voitures pour prendre du « plaisir simple » au volant d’un kart. Parmi eux, on pense à Kris Cools, Gilles Gernaey, Édouard Chevalier, Christian Houbben, Camille et Louis Mazuin, Maxime Pairoux, Massimo Petralia, Laurent Do ou Christophe Cagnina, cette liste n’étant pas exhaustive.

Enfin, le Kart48 accueillera de nouveau de très nombreuses personnalités avec l’objectif de récolter des fonds pour l’opération Cap 48 de la RTBF. Entre les animateurs de la chaîne (comme Olivier Colle, Raphaël Scaini et Maxime Potar), les sportifs d’autres disciplines (Kevin Borlée), les comédiens (Charlie Dupont) et des pilotes à mobilité réduite, le panel sera large.

Après une éventuelle séance d’essais supplémentaire vendredi soir pour ceux qui le souhaitent, les essais libres de 60 minutes débuteront samedi à 9h55. Les essais qualificatifs en trois temps (en retenant d’abord les 20 puis les 10 plus rapides pour un Hot Lap) auront lieu à 12h00 et le départ de la course sera donné à 15h. Sous le soleil ? À Francorchamps, rien n’est sûr, mais on peut l’espérer !

Source: Com