A 30 jours du départ de la 86e édition des 24 Heures du Mans, l’ACO a dévoilé la liste des concurrents, pilotes et équipes invités à se présenter les 10 et 11 juin prochains aux vérifications techniques et administratives.

Soixante équipages sont confirmés, dont 10 LMP1, 20 LMP2, 17 LMGTE Pro et 13 LMGTE AM.

Si cette liste comprend toujours 10 LMP1, il est toutefois légitime de se poser quelques questions. Et la première, c’est: « Combien de LMP1 seront réellement au départ? »

En effet, parmi ces 10 concurrents figurent toujours les deux Ginetta du CEFC TRSM Racing, qui étaient présentes à Spa mais n’ont pas roulé, son bailleur de fonds chinois ayant quelques « problèmes personnels » en Chine.

Par ailleurs, des doutes subsistent quant aux BR1, au nombre de trois, suite au spectaculaire envol d’Isaakyan dans le Raidillon. L’équipe Dragonspeed a également annoncé mettre son programme en suspens en attendant d’avoir de plus amples explications sur la défaillance dont avait été victime plus tôt dans la semaine sa BR1, provoquant la violente sortie de Fittipaldi. C’était aussi dans le Raidillon.

Au niveau des pilotes, peu de changements majeurs sont à signaler. Regrettons toutefois l’absence de Dries Vanthoor, qui ne pourra donc pas défendre son titre en LMGTE Am. Deux Belges seront au départ, tous deux en LMGTE Pro: Maxime Martin chez Aston Martin et Laurens Vanthhor chez Porsche.

Vous pouvez visualiser la liste complète en cliquant sur ce lien.

Photos Grégory Dewaelheyns.