Le talent n’attend pas. La preuve en est avec Lucas Légeret qui dispute la saison 2018 d’European Le Mans Series au volant du prototype M30 du Team M RACING – YMR aux côtés de David Droux et Nicolas Ferrer.

 » Nous avons vraiment une superbe auto, nous sommes performants dès le débuts des essais en ELMS, explique Lucas Légeret. La top speed supérieure de la NORMA nous permet d’avoir un avantage lors des dépassements. Je pense que chaque pilote de NORMA est plus que satisfait des performances et sensations qu’elle nous fournit. « 

 » J’ai rencontré Lucas en Novembre 2016, il n’avait alors que 15 ans, ajoute Yann Belhomme, directeur NORMA et Team Manager DUQUEINE Engineering. Nous avons fait des tests sur simulateur puis au volant de notre Formule Renault 2.0. Il a été vraiment étonnant : rapide, fiable et surtout très impliqué dans le travail. Le lendemain nous l’avons installé au volant de la LMP3. Nous avons décidé à la suite de ces 3 jours de tests de l’intégrer au Team pour la saison 2017 sur un double programme ELMS et VdeV. L’objectif était de rouler beaucoup en VdeV pour apprendre l’esprit endurance. Il a bossé comme un acharné, il venait au simulateur avant chaque meeting et nous avons organisé beaucoup de tests privés. Le résultat a été extra car il a gagné sa première course a Dijon seulement 6 mois après son premier test ! Fin 2017, nous avons racheté le constructeur NORMA, nous ne pouvions donc plus engager de LMP3 en competition afin de ne pas être en competition avec nos clients. J’ai donc pensé à Yvan Muller que je connais très bien et qui fait un travail remarquable dans la catégorie. Je connais aussi très bien son ingénieur Nico, qui travaillait pour DUQUEINE en 2014 et 2015 et j’étais convaincu que ce tandem serait l’idéal pour Lucas. Le transfert a donc été très simple ! Le premier meeting de l’ELMS a démontré que c’était la bonne direction avec un podium d’entrée. Lucas a vraiment beaucoup de talent et c’est pour son jeune âge un mec vraiment bien. Je garde un oeil plus qu’attentif sur lui, nous débriefons chaque meeting avec Yvan. « 

Source : Com