Depuis 2014, le Junior WRC se disputait au volant de Citroën DS3 R3T dans le cadre d’une collaboration entre Citroën Racing et la FIA.

Après Stéphane Lefebvre (2014) et Quentin Gilbert (2015), le JWRC a permis cette année à Simone Tempestini de se mettre en évidence. Champion depuis le Tour de Corse, l’Italien a remporté grâce à ce titre 6 épreuves du WRC2 2017 sur une DS3 R5.

Depuis quelques semaines, on savait que Citroën ne souhaitait pas poursuivre son implication en Junior WRC. Restait alors à voir quel constructeur serait le nouveau partenaire de la FIA…

fiesta-r2-1-xl

Et finalement, ce n’est pas Peugeot qui succédera à Citroën, mais bien M-Sport, qui récupère le Junior WRC.

Organisateur de la WRC Academy en 2011 et 2012, l’équipe de Malcolm Wilson avait déjà fourni  les montures du nouveau Championnat du Monde Junior en 2013. Cette année-là, Pontus Tidemand avait remporté le titre.

2017 marquera donc le retour de M-Sport en Junior WRC. Avec la Ford Fiesta R2T.

fiesta

Reste à voir si ce sera avec la version « full » de l’EcoBoost, jusqu’à présent utilisée dans le cadre du Drive DMack Fiesta Trophy, ou la nouvelle version « Junior » ou « National ». Et si le manufacturier DMack sera toujours le partenaire de l’opération.

Réponse sous peu.