Grilles de départ impressionnantes, superbes courses, fans enthousiastes et une atmosphère unique en son genre. C’est ça, les 24 Heures du Mans.

Lors des essais libres, les pilotes ont bénéficié de l’opportunité de découvrir le circuit de 13,629 kilomètres. Pour la plupart des concurrents, il s’agissait d’une première participation sur ce circuit, et il était important de rapidement prendre la mesure de cette piste. Et de l’avis général, c’était encore plus difficile qu’escompté : « Le circuit du Mans est incroyable, il y a beaucoup de portions très rapides, mais aussi des parties techniques. A certains endroits, il faut vraiment avoir un gros cœur’’, commentait Pierre Piron.

Xavier Maassen (DVB Racing) s’illustrait comme prévu lors des essais libres et les qualifications. Ayhancan Güven (Toksport) démontrait qu’il était effectivement capable de s’adapter à une nouvelle piste. Avec une vitesse moyenne de plus de 195 km/h et une vitesse de pointe de 285 km/h, les Porsche ont déboulé sur les routes du Mans. Lors des qualifications, les chronos sous la barre des 4’10’’ étaient nombreux. De quoi laisser les GT3 Cup à une vingtaine de secondes au tour par rapport à leurs grandes sœurs en LM-GTE PRO. Impressionnant! C’est Florian Latorre qui signait le chrono le plus rapide, en 4’08’’576, de quoi lui offrir la pole position.

Samedi, 61 bolides étaient au départ, mais avant même la chicane Dunlop, tout partait de travers pour Xavier Maassen, contraint à l’abandon. Güven prenait un solide départ, se retrouvant rapidement en tête de la course. A plusieurs reprises, il portait des attaques afin d’accrocher une place dans le top 3 absolu, mais les Britanniques et Français devant lui faisaient de la résistance.

Yannick Hoogaars et Glenn Van Parijs (Belgium Racing) évoluaient de concert, mais après un écart de trajectoire de Glenn, c’est Yannick qui s’offrait la médaille d’argent. Pierre Piron complétait le top 3 Benelux, remportant du même coup le classement B devant Menno Van de Grijspaarde et Cenk Ceyisakar. Les pilotes B Ziad Geris (GP Elite), Ümit Ülkü (Toksport WRT), John De Wilde (Speedlover), Yves Noël (Car Tuning Lease Motorsport) et Wim Meulders (Speedlover) terminaient assez proches l’un de l’autre.

Dylan Derdaele (Belgium Racing), malchanceux lors des qualifications, effectuait une solide remontée durant la course. Il s’offrait le scalp de… 26 voitures, ce qui lui permettait d’engranger des points au championnat Benelux. Les pilotes de la compétition Benelux ont donc livré une solide résistance face à leurs concurrents des Porsche Carrera Cup France et Royaume Uni.

L’ensemble du board Porsche a pu apprécier le spectacle, les pilotes d’usine suivant même avec intérêt la superbe lutte battant son plein sur la piste. Le Junior Güven achevait finalement la course en 4ème position, à seulement 1’’6 du vainqueur Cammish, de quoi lui permettre de remporter le classement Benelux.

Que le Benelux Junior Program porte déjà ses fruits ne fait plus aucun doute. Dès les deuxièmes essais libres, 4 Juniors pointaient dans le top 5 après avoir découvert la piste à pied avec leur coach et expert du Mans Marc Goossens.

L’organisation du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux a profité d’un live TV dans pas moins de 52 pays, fruit d’une excellente collaboration avec la Carrera Cup France et Royaume Uni, de quoi ravir les concurrents. « Quelle semaine !, » commente Severine Ulenaers, Operations Manager. « Le championnat évolue très vite. Après 5 années, nous nous retrouvons dans le cadre d’un week-end de course comme celui des 24 Heures du Mans. Nous sommes particulièrement fiers de figurer ici en qualité de course d’avant-programme C’est fantastique de constater combien tout le monde en a pleinement profité. »

Au championnat, Xavier Maasen perd sa place de leader au profit de Dylan Derdaele. Yannick Hoogaars prend lui aussi le meilleur sur Maassen. Dans le classement B, Pierre Piron reste aux commandes et augmente son avance. Menno Van de Grijspaarde se propulse en 2ème position, tandis que John De Wilde complète le top 3.

Prochain rendez-vous à Zandvoort le week-end des 1 et 2 juillet, dans le cadre des Porsche Racing Days.

Vous pouvez retrouver notre résumé de la manche mancelle du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux ici.