Du 23 au 27 juin, 1900 km à travers toutes les Pyrénées via 50 cols et 31 ZR

La modestie n’est pas la plus grande qualité de Cédric Pirotte mais il faut reconnaître que le garçon, passionné de sport automobile depuis sa plus tendre enfance, a acquis une expérience extraordinaire dans pratiquement tous les domaines de la compétition, si l’on excepte ceux de la préparation des machines et de la gestion d’un team. Copilote, pilote, ouvreur, organisateur, traceur, contrôleur, conseiller… il a touché à tout, et la plupart du temps avec succès.

Yves Deflandre a été un des premiers à s’inscrire à ce Marathon des Pyrénées.

Aujourd’hui, quand il annonce vouloir mettre sur pied une nouvelle épreuve de régularité pouvant s’inscrire dans la lignée des références que sont le Monte-Carlo Historique, le Tour de Corse Historique, le Neige & Glace, le Trophée des Alpes, le Costa Brava ou le Portugal Historique, on peut lui faire confiance. Il les a tous vécus de l’intérieur et s’est illustré dans la plupart. Ses preuves en matière d’organisation, il les a faites avec ses multiples épreuves en Belgique et surtout avec son Marathon CALVA (programmé cette année du 10 au 12 mai), même si celui-ci n’a pas encore rencontré le succès de participation qu’il mérite.

Alors que DG Sport vient d’annoncer le report du Tour de Belgique (qui était prévu le week-end des prochaines élections nationales et européennes), Cédric confirme l’organisation, en juin prochain, du Marathon des Pyrénées qui recueille d’emblée un bel intérêt. Son objectif est de faire vivre aux concurrents une expérience inoubliable dans un cadre totalement inédit et hors du commun, comme le fut, fin des années 90, le Mountains Rallye.

Programmé du dimanche 23 au jeudi 27 juin 2019, le Marathon des Pyrénées, dont le règlement vient d’être publié, sera un rallye de régularité sportif et de longue haleine, exclusivement tracé sur des routes ouvertes à la circulation et respectant donc intégralement le Code de la Route. Couverte par une assurance RC Organisation, l’épreuve sera organisée sous l’égide de la F.F.S.A., grâce à la collaboration de l’A.S.A. Terre d’Elne. L’ASBL Promorgaevents de Cédric Pirotte prend en charge le parcours et la gestion administrative. On peut lui faire confiance pour réaliser un road-book précis et de haute qualité. Le chronométrage se fera par système Tripy et la gestion des résultats sera assurée par JB Time Concept et Time Chrono, des équipes parfaitement rôdées pour ce type d’évènement.

Ce nouveau Marathon des Pyrénées partira et se terminera à Collioure (près d’Argelès, à la frontière espagnole en bord de Méditerranée). Il se disputera principalement en 4 étapes d’une longueur variant entre 440 et 500 km, pour un total de près de 1900 km sur des routes incroyables, truffées de virages interminables et d’épingles innombrables, dans des paysages grandioses, à couper le souffle!

Le Français Sidrac alignera une toujours envoûtante Lancia Stratos.

Le parcours emmènera les concurrents traverser l’entièreté de la chaîne pyrénéenne, depuis son extrémité orientale jusqu’à la côte atlantique, puis revenir d’Ouest en Est via les 6 départements qui la compose, à savoir les Pyrénées Orientales, l’Aude, l’Ariège, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées Atlantiques.

« Au fil de ce fabuleux périple, plus de 50 cols seront empruntés à un rythme effréné! » annonce Cédric. « Un parcours haletant et exigeant tant pour les mécaniques que pour les équipages qui se disputeront la victoire au travers de 31 zones de régularités (entre 6 et 9 par jour) tracées sur des petites routes pratiquement dénuées de circulation. Si de nombreux grands cols mythiques du Tour de France, tels le Portet d’Aspet, Peyresourde, l’Aspin, le Tourmalet, l’Aubisque ou encore le Soulor seront empruntés, ce sera uniquement en liaison. Ils seront seulement agrémentés de contrôles horaires ou de passage. »

Le Français Thoreau sera de la partie sur une Lancia Delta Integrale.

Quelques particularités couronneront ce tracé alléchant. Le premier jour (dimanche 23), un prologue de 30 km servira à déterminer l’ordre de départ pour les choses sérieuses du lendemain. Une étape-show facultative, à moyenne personnelle choisie, sera aussi proposée sur le circuit en terre d’Elne. Un Challenge Trophy récompensera pour le fun les meilleurs sur la combinaison du prologue et de cette étape-show. A l’autre extrémité, il ne sera pas question de se relâcher avant l’arrivée puisque la toute dernière Z.R. sera très sélective. Un peu dans l’esprit ‘Power Stage’, les pénalités y seront doublées!

Afin de palier aux éventuels problèmes de circulation en Z.R., des jokers seront appliqués par étape (décompte des 3 plus mauvaises prises de temps sur l’ensemble d’une section). Par ailleurs, des pauses (allant de 15’ à 1h) seront prévues tout au long de l’épreuve pour permettre aux concurrents de se relaxer, de se restaurer et de ravitailler à leur aise.

Ceux qui le souhaitent peuvent participer une catégorie moins sportive, dénommée Navigation.

Par ailleurs, à défaut d’interdire les instruments électroniques, Cédric Pirotte innove en introduisant un coefficient lié à la cylindrée des voitures, en plus d’un autre, à effet déjà très prononcé, dépendant de l’âge des voitures. Ces derniers vont de 0,60 à 0,99 pour les autos datant de 1960 à 1999. Quant aux coefficients de cylindrée, ils seront de 0,7 pour les moins de 1300cc, 0,8 de 1300 à 1599cc, 0,9 de 1600 à 1899cc, 1,0 de 1900 à 2199cc, 1,1 de 2200 à 2499cc et 1,2 pour les plus grosses cylindrées. Cela devrait permettre aux petites autos de jouer un rôle en vue, surtout si elles sont très anciennes. De là à voir s’imposer un « proto » Ford Anglia qui a déjà impressionné l’an dernier à Ypres, il n’y a qu’un pas. Mais pas sûr que le but recherché soit celui-là.

Notons par ailleurs que ceux que la Régularité sportive effraie un peu se voient proposer une autre catégorie dénommée Navigation. Elle s’adresse aux randonneurs préférant l’aspect touristique et ne souhaitant pas effectuer les épreuves de régularité, qui seront remplacées par des tronçons sélectifs sur base d’un temps idéal à réaliser entre le départ et l’arrivée de chaque secteur (Target Time). Ici, pas de coefficients correcteurs.

L’Alpine A110 de Bernard Figuière complète un plateau de voitures déjà varié et attrayant.

Avouez que tout est prévu pour répondre aux souhaits d’un large panel de concurrents. Participer à la première édition d’une épreuve procure toujours une satisfaction particulière et laisse des souvenirs plus marqués que les autres. N’hésitez donc pas à demander davantage de renseignements aux organisateurs. Les droits d’engagement réduits restent d’application pour les Belges jusque fin avril. (B. Verstraete)

Infos et inscriptions sur le site www.marathondespyrenees.com.
Adresse de contact: contact@marathondespyrenees.com
Tél. de Cédric Pirotte: 0471/622.116.

Programme du Marathon des Pyrénées

Samedi 22 juin 2019
17h00-20h00: Vérifications administratives anticipatives et facultatives
Dimanche 23 juin 2019
8h30-14h00: Vérifications administratives et techniques
A partir de 14h00: Mise en parc fermé de départ – Présentation au public
16h00: Départ du prologue – Z.R. de 30 km sur le Circuit des Crêtes
17h30: Z.R. facultative sur le Circuit de Terre d’Elne (5 tours)
18h30: Drink de bienvenue et briefing dans les installations du circuit
Lundi 24 juin: Etape 1: Collioure – Ax-les-Thermes – Bagnères-de-Luchon
8h00: Départ de la 1e étape (Pyrénées Orientales vers Hautes-Pyrénées)
         483 km comprenant 9 Z.R. totalisant 185 km
13h30: Arrivée de la section 1 à Ax-les-Thermes (pause de 1h)
17h50: Pause de 15′ au sommet du Portet d’Aspet
19h30: Arrivée de la 1e étape
Mardi 25 juin: Etape 2: Bagnères-de-Luchon – Saint-Jean-de-Luz
8h00: Départ de la 2e étape (Hautes-Pyrénées vers Pyrénées Atlantiques)
         466 km comprenant 6 Z.R. totalisant 140 km
10h00: Pause de 15′ au sommet du Col du Tourmalet
11h45: Arrivée de la section 1 à Argelès-Gazost (pause de 45’)
13h30: Pause de 15′ au sommet du Col de l’Aubisque
14h45: Arrivée de la section 2 à Oloron-Ste-Marie (pause de 15′)
19h15: Arrivée de la 2e étape
Mercredi 26 juin: Etape 3: Saint-Jean-de-Luz – Bagnères-de-Luchon
8h00: Départ de la 3e étape (Pyrénées Atlantiques vers Hautes-Pyrénées)
496 km comprenant 8 Z.R. totalisant 154 km
10h50: Arrivée de la section 1 à Saint-Jean-Pied-de-Port (pause de 45′)
15h55: Arrivée de la section 2 à Argelès-Gazost (pause de 20’)
19h30: Arrivée de la 3e étape
Jeudi 27 juin: Etape 4: Bagnères-de-Luchon – Ax-les-Thermes – Collioure
8h00: Départ de la 4e étape (Hautes-Pyrénées vers Pyrénées Orientales)
439 km comprenant 8 Z.R. totalisant 166 km
12h40: Arrivée de la section 1 à Ax-les-Thermes (pause de 50’)
18h30: Arrivée finale et podium
20h30: Cocktail et dîner de clôture avec proclamation des résultats et remise des trophées