Le premier week-end de septembre, le Karting Club de Spa-Francorchamps ronronnera aux sons des mécaniques “Twins” pour une nouvelle édition des 24 Heures de la spécialité au coeur du plus beau circuit du monde.

Au fil des années, le double-tour d’horloge ardennais, organisé par la société One Day Karting et cogéré par Patrick Van Billoen et Marc Pilloy, a gagné ses lettres de noblesse en tant qu’épreuve-reine de la catégorie à motorisation 4-Temps dite “de loisir”, distinction faite avec les “privés” qui profitent depuis 2017 de leur propre rendez-vous, début juillet.

Parmi les équipages attendus dans la vallée de l’Eau Rouge, ils étaient 57 l’année passée (!), le team KMRS devrait à nouveau figurer parmi les prétendants à la victoire. Pour sa troisième participation de rang aux 24 Heures bimoteurs, la formation chère à Marc-Alexandre Stordeur alignera pas moins de trois équipages, dont la première portera l’appellation « Racing ». Sur le podium en 2017, le kart numéro 10 avait été l’un des grands animateurs de la défunte édition après être remonté de la 57ème à la troisième place au prix d’une course toute en attaque. Et sans les ennuis mécaniques qui avaient plombé l’entame des débats, le résultat aurait pu être tout autre. On prend donc les mêmes, ou presque, et on recommence avec la présence au volant de Nicolas Bever, Benoit Visnovsky et Amandio Costa Paz. Le seul manquant à l’appel est le Britannique Sam Spinnael qui sera suppléé ni plus ni moins que par Emile De Dryver !

Avec un équipage aussi solide, affichant seize participations aux 24 Heures pour un total de huit podiums, l’objectif est d’ores et déjà fixé. « Ce sera la victoire, nous a confié Marc-Alexandre Stordeur. Chaque année, les pronostics vont bon train mais la première place nous échappe malgré tout depuis quelques temps. Ca se joue souvent sur de petits détails mais nous comptons bien rompre cette malédiction ! Et, pourquoi pas, avec le concours du ciel qui pourrait une fois de plus être notre meilleur allié. »

Si les petits plats ont été mis dans les grands en terme d’équipage, KMRS joue également la carte de l’originalité en adoptant un panel au look encore jamais vu. « Ce nouveau projet est l’occasion d’annoncer un concours ouvert à toutes et tous lors des 24 Heures, explique Marc. Nous invitons toutes les personnes présentes sur le circuit à venir nous rendre visite pour observer notre panel. Celui ou celle qui trouvera le nombre exact de pictogrammes n’ayant rien à voir avec le karting gagnera un panier garni offert par notre sponsor principal, NET and Co sprl. Une urne sera déposée à notre stand et le (la) gagnant(e) sera annoncé(e) une heure avant le départ de la course. »

KMRS pourra également compter sur le renfort d’un team badgé « ProAm », affublé du numéro 41 et emmené par un équipage pour le moins impressionnant. En parallèle à son rôle habituel de Manager des troupes, Kilian Stordeur prendra part à ce qui sera son unique participation à une épreuve de karting cette saison, lui qui a fait ses armes dans les catégories 4-Temps. A ses côtés, on retrouvera les solides Simon Lurkin et Michaël Genicq sans oublier Nathan Guilmot, un autre produit du City Kart de Forest, et Dylan De Wolf, vu dernièrement en EVO3 aux dernières 24 Heures Karting Privés.

Enfin, une troisième formation achèvera de consolider l’ensemble avec le KRMS « Fun » qui, comme son nom l’indique, sera réservée à des pilotes sans label junior spécifique et sous la houlette du prometteur Tom Kousen. Une initiative chère à Marc-Alexandre Stordeur dont le premier essai, lors des 24 Heures Karting Privés de 2017 sous l’appellation « Fun Kart Academy », s’était soldée par une superbe septième place sous des trombes d’eau !

Tout ce beau monde vous donne déjà rendez-vous le week-end des 1er et 2 septembre au Karting Club de Spa-Francorchamps pour une édition des 24 Heures Karting « Twins » qui s’annonce palpitante. Outre l’action en piste qui vaudra le détour, de nombreuses personnalités du monde sportif, des médias et de la télévision se joindront à l’événement dans le cadre de l’opération « Kart 48 », qui alignera comme de coutume son propre équipage, dans le but de récolter un maximum de fonds pour venir en aide aux personnes handicapées.

Plus que jamais, un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les passionné(e)s de sport automobile et de karting en Belgique !

Source : Com